IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Nouvelles modalités d’intervention du Fonds d’avances aux industries musicales (FAIM)

Voir aussi...

Publié le mardi 11 février 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Financement

Nouvelles modalités d’intervention du Fonds d’avances aux industries musicales (FAIM)

L’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) annonce les modifications apportées aux règles d’engagement et de fonctionnement du Fonds d’avances aux industries musicales (FAIM), à savoir une procédure simplifiée et son extension aux investissements structurels.

Communiqué


L’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) fait évoluer les modalités d’intervention du Fonds d’avances aux industries musicales (FAIM).

En accord avec le ministère de la Culture et de la Communication et la Caisse des dépôts et consignations, deux améliorations viennent d’être apportées aux règles d’engagement et de fonctionnement du FAIM.

Mise en place d’une procédure simplifiée et accélérée d’instruction et de décision :

- pour les avances de 50 000 euros ou moins ;
- pour les avances d’un montant inférieur à 100 000 euros et d’une durée de moins de 36 mois, si l’entreprise demandeuse a bénéficié, dans les six mois qui précèdent sa demande, d’une aide du ministère de la Culture et de la Communication ou d’un organisme d’intérêt général du secteur (Bureau Export, Fonds pour la création musicale, etc.).

Extension aux investissements structurels de toutes les entreprises éligibles du bénéfice des avances participatives

(« quasi-fonds propres »), auxquelles seuls pouvaient prétendre depuis fin 2011 les éditeurs de service de musique en ligne. Cette mesure conforte le FAIM dans sa capacité à déclencher la mise en place de financements bancaires complémentaires.


Depuis sa création en 2006, le FAIM a octroyé 128 avances remboursables pour un montant cumulé de 24,3 millions d’euros en faveur de 82 entreprises : producteurs, éditeurs, distributeurs, détaillants, acteurs de la musique en ligne. Ces avances sont venues en appui de près de 78 millions d’euros d’investissements.
Conformément à l’objectif de « re-bancarisation » des PME/TPE du secteur que poursuit le fonds, près de la moitié des avances a été accompagnée par un emprunt bancaire, le cas échéant avec la garantie de l’IFCIC : plus de 17 millions d’euros de crédits bancaires ont ainsi été levés en complément des 24,3 millions d’euros d’avances octroyées. Près de 80% des avances ont été accordées et versées à des entreprises réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 1,5 million d’euros. C’est en faveur de ces dernières entreprises que l’effet de levier recherché par le dispositif a été le plus visible puisqu’elles ont obtenus 75% des crédits bancaires consentis en complément des avances.


En savoir plus sur le FAIM

L’IFCIC (Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles) est un établissement de crédit créé en 1983 pour faciliter l’accès au crédit des entreprises culturelles.
Grâce à des fonds dotés notamment par les pouvoirs publics, l’IFCIC garantit les crédits bancaires octroyés aux producteurs d’oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles, aux industries techniques et aux exploitants de salles, ainsi qu’aux entreprises exerçant une activité dans le domaine culturel. Il gère également plusieurs fonds d’avances en faveur de ces entreprises.
À fin décembre 2013, l’encours des crédits garantis ou octroyés par IFCIC atteignait plus de 765 millions d’euros.

CONTACTS
Laurent Vallet, Directeur général (vallet@ifcic.fr)
Sébastien Saunier, Directeur Crédits aux entreprises (saunier@ifcic.fr)

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LES STARTUPS, PIONNIÈRES DE LA FILIÈRE MUSICALE DE DEMAIN ?

Startups the music ! - Précurseur dans les bouleversements engendrés par la révolution numérique, la musique voit émerger un foisonnement de startups, qui apparaissent comme le moteur du changement. Entre effets d’opportunisme et révolution profonde, ces nouveaux acteurs sont-ils les pionniers de la filière de demain ?
>> Lire la suite

2025 vu par 50 startups - À quoi ressemblera le business de la musique en 2025 ? Du live holographique à la musique contextuelle, 50 startups répondent…
>> Lire la suite

Chroniques radio

Artistes musiciens, porteurs de projet, vous souhaitez vous lancer dans le secteur musical ? Tout ce qu’il faut savoir, des conseils pratiques, les erreurs à éviter : ces chroniques sont pour vous !
Écouter les chroniques de l’Irma sur Widoobiz

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0