Nouveaux résultats pour l’étude Live DMA

Spectacle

Live DMA est un réseau des lieux de concerts et des festivals en Europe. Plusieurs structures sont engagées dans cette démarche, notamment la Fédélima et Culture Bar-Bars en France. En juin dernier, ils ont présenté les résultats 2014 de leur étude sur les lieux et festivals de musique en Europe lors du PrimaveraPro à Barcelone.

Dans sa présentation de juin dernier au PrimaveraPro de Barcelone, Live DMA a dévoilé les derniers résultats de son enquête issus des données 2014 de 15 associations dans 11 pays européens. Le panel comprends 2080 lieux et 228 festivals de musique.

D’années en années, le panel s’élargit, permettant de faire apparaître de nouvelles tendances comme le fait que 23% des lieux n’ont que la diffusion/programmation comme activité alors que les 77% restant ont des activités multiples.

Les actions en faveur du social et de l’éducation sont les plus importantes (53%) avec celle de l’accompagnement des artistes (45%) et de l’accueil des musiciens (43%). Les dispositifs tournés vers les arts visuels, le multimédias et le cinéma sont plus faible (10-13%)

La capacité moyenne des lieux est de 583 personnes, la plus forte était au Danemark (889) et la plus faible en Espagne (390). En France, cette capacité a été calculé à 516. Chaque lieu a en moyenne reçu 26.640 personnes pour un total pour l’ensemble du panel de plus de 22,6 millions dont 78% en entrée payante.

Concernant la billetterie, c’est en France que le prix du billet est le moins rentable pour les salles puisqu’en moyenne, il ne couvre que 37% des frais contre 65% en Belgique Wallonne et très en dessous de l’Espagne (121-123%).

>> Consulter l’étude dans son intégralité

PDF - 896 ko