IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Malgré le streaming, le marché fléchit

Publié le mercredi 30 avril 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Musique enregistrée

Malgré le streaming, le marché fléchit

Le Snep a présenté les chiffres du marché français de la musique enregistrée au 1er trimestre 2014. Le recul conjoint des ventes physiques et des téléchargements à l’acte ne compense pas la croissance du streaming : le marché enregistre une baisse de 7,1% de son chiffre d’affaires.

Le marché global
Lors d’un point presse qui s’est tenu ce jour, le Snep a détaillé ce "fléchissement", principalement dû à l’effet des reculs de vente physiques (-12,6%) et de téléchargement (-10%). Sur les trois premiers mois de l’année 2014, le marché français réalise ainsi un chiffre d’affaires de 100,3 M€, soit une baisse de 7,1%.

Les ventes numériques
En hausse de 6,6%, les ventes numériques gagnent 4 points et représentent désormais un tiers du chiffre d’affaires de la musique enregistrée, contre 20% au 1er trimestre 2011 et 29% au 1er trimestre 2013. La croissance globale du marché de la musique numérique est ainsi de 25% en 3 ans.

Le streaming devient le premier usage en ligne avec une croissance de + 40%
Le streaming franchit le cap des 50% des ventes numériques. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 40% et un gain de 12 points par rapport à l’an dernier, il est à lui seul le moteur de la croissance des ventes de musique numérique.

Le streaming représente désormais 17% du marché total
Qu’il s’agisse des services financés par la publicité ( +44%) ou des abonnements (+38%), les offres de streaming trouvent leur public et deviennent un mode de consommation majeur de la musique enregistrée. Près de 2 millions de français sont abonnés à un service de streaming audio. Le chiffre d’affaires réalisé par le modèle de l’abonnement concentre 80% des revenus du streaming audio.

Le point presse a été l’occasion de saluer l’arrivée de nouveaux acteurs sur le streaming, avec notamment Fnac Jukebox, et également de rappeler les priorités du Snep à venir : exposer davantage d’artistes dans les médias traditionnels ; et renforcer la protection de la propriété intellectuelle sur Internet.

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

CULTURE & ENTREPRISE,
LA MISE EN RÉSEAU

L’entrepreneur culturel à la croisée des chemins - À partir du 25 mars, un Forum monté par la DGMIC se tiendra dans 7 villes de l’Hexagone pour promouvoir et valoriser l’entreprenariat dans le champ des industries culturelles.
En parallèle, suite à deux jours de rencontres à Clermont-Ferrand, un réseau national de l’accompagnement à l’entreprenariat culturel est en train de se structurer afin d’aider les entrepreneurs dans le développement de leur activité.
Qui a dit que l’entrepreneur culturel était seul ?


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0