Make some noise

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le lundi 27 août 2007

Podcast

Les espaces sonores des musiques populaires

"Tentatives premières" sur France Culture proposait fin août 2007 une série sur l’histoire, les métiers et les techniques de l’enregistrement sonore des musiques populaires. Chaque épisode de "Make some noise" est disponible en podcast.


Les espaces sonores des musiques populaires. Make some noise… de la technique aux mondes imaginaires

- Du lundi 20 août au vendredi 24 août
- Production : Alexandre Laumonier
- Réalisation : Franck Lilin

Si la production d’objets sonores a toujours fait partie des activités humaines, l’invention, en 1877, par Thomas Edison, d’un instrument (le phonographe) permettant d’enregistrer, de reproduire et d’écouter des sons, a profondément modifié notre rapport aux réalités sonores. Dans cette courte (mais tumultueuse) histoire des sons enregistrés, la musique a une place toute singulière « comme le rappelait John Cage, le son préexiste à la musique et s’il est des musiques qui ont exploré à fond les nombreuses possibilités techniques de production sonore, ce sont bien les musiques populaires (rock, pop, musiques électroniques, hip-hop, etc.).

Make some noise tente de construire une anthropologie des sonorités populaires, se pencher sur les techniques spécifiques et les aptitudes individuelles amenant à la production de sons ; déterminer de quelles manières une communauté exprime sa singularité sonore, et en quoi le son en vient à participer à la production collective de sens ; quels types de représentation, de mondes imaginaires les sons peuvent actualiser ; de quelle manière les sonorités viennent s’inscrire dans le quotidien de ces communautés…

En clair : quel est le travail du producteur sonore ? Quel est celui de l’ingénieur du son ? Pourquoi un disque de Radiohead ne sonne pas comme un disque de Madonna ? En quoi l’histoire des techniques d’enregistrement et de diffusion du son a-t-elle influencé celle des genres musicaux ? Pourquoi un disque de soul, dans les années 1970, avait le même son qu’un disque de rock psychédélique ? Quelle est la différence entre le son hip-hop de Dr Dre et celui de Public Enemy ? Pourquoi un disque est-il réalisé différemment selon qu’il sera plutôt écouté dans une voiture, et non dans un dance-club ? Que signifiait la technique du « mur du son » du producteur Phil Spector ? Pourquoi l’histoire de la musique noire, du blues à la techno de Detroit en passant par le hip-hop, a-t-elle été à la fois si technique et si politique ? Le corps ne devient-il pas une véritable technique de production sonore lorsqu’un human beat boxer comme Rhazel réalise un morceau entier de hip-hop uniquement avec sa bouche ?

- Emission du lundi 20 août 2007 : Une histoire du son
- Emission du mardi 21 août 2007 : La production sonore
- Emission du mercredi 22 août 2007 : Techniques et ingénieries sonores
- Emission du jeudi 23 août 2007 : Musiques et fictions soniques
- Emission du vendredi 24 août 2007 : Les dernières avancées des technologies musicales

Plus d’infos sur l’émission "tentatives premières".

CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.