Les pratiques instrumentales des adolescents

Publié le mardi 27 novembre 2018

Étude

Le baromètre Jeunes, musiques et risques auditifs publié par Agi-Son dévoile un ensemble de données sur le rapport à la musique des 12/18 ans, notamment sur leur pratique instrumentale en dehors du cadre scolaire.

Les pratiques instrumentales des adolescents

Cette enquête a été réalisée auprès de 15 204 adolescents en France âgés de 12 à 18 ans (et s’appuie sur un questionnaire de 110 questions validé dans le cadre du dispositif para-scolaire Peace&Lobe).

Elle témoigne qu’un jeune sur deux n’achète jamais de CD, que 77% d’entre eux n’ont pas d’abonnement payant au streaming et qu’à peine un peu moins ont assisté à (au moins) un concert sur l’année écoulée.
En matière d’usage, le hip hop continue de séduire cette population et s’affirme de plus en plus comme leur genre préféré. On note aussi que près de la moitié des jeunes s’endort en musique, et que l’écoute prolongée au casque à fort volume reste toujours une source de troubles auditifs et d’acouphènes.

15,3% des jeunes pratiquent actuellement un instrument

Parmi ces données, on en apprend plus sur la pratique des jeunes en dehors des cours de musique à l’école, notamment que 35% des jeunes pratiquent ou ont pratiqué un instrument (y compris le chant), et que 15 % en pratiquent un actuellement (au moment de l’étude, année scolaire 2017/2018).

En matière de sexe, si les chiffres restent proches, ce sont les musiciennes qui sont plus nombreuses : 70% des garçons n’ont jamais touché un instrument pour 61% chez les filles ; à l’inverse, 17,5% des filles pratiquent actuellement un instrument alors qu’ils ne sont que 12,9% chez les garçons. Au total, on compte ainsi 4 filles pour 3 garçons à pratiquer ou avoir déjà pratiqué la musique.

Les pratiques instrumentales des adolescentsSur le choix des instruments, la pratique du clavier/piano (38%) devance celle de la guitare (36%) et du chant (33%). À noter que les garçons jouent plus souvent de la basse et de la batterie, quand les filles pratiquent plus souvent le clavier et le chant. En revanche, filles et garçons s’attachent autant à la guitare les uns que les autres.

Le plébiscite des claviers est une "réalité nouvelle" selon l’étude : "Elle peut s’expliquer en partie par la perte d’intérêt pour le rock dont la guitare est l’instrument emblématique. Par ailleurs le clavier est un instrument très fréquemment utilisé dans la composition musicale de manière générale et pour la création à l’ère numérique en particulier".

Si ce n’est pas avec les parents ou à l’école, alors où et avec qui les musiciens adolescents jouent-ils ? Au final, ils jouent entre eux puisque 30% ont une pratique collective, principalement en groupe mais aussi en orchestre ou en chorale.
Concernant le lieu, 49% d’entre eux se retrouvent en studio de répétition, 32% jouent collectivement dans leur chambre et 14% dans leur garage ou leur cave.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU