Les grands groupes des industries culturelles

Publié le vendredi 12 mai 2006

Rapport

Nathalie Coutinet, François Moreau, Stéphanie Peltier, du département des études et de la prospective (Ministère de la Culture et de la Communication) ont réalisé ce rapport en 2002. Ils y dressent un bilan des stratégies de restructurations des années 1980-2000.


Mais ce rapport a aussi pour but de mettre en évidence les facteurs de ces restructurations, qu’il s’agisse de fusions, acquisitions ou d’alliances. Quels sont les motivations et les apports de telles opérations ?

SOMMAIRE

Introduction

Chapitre 1 : LES DÉTERMINANTS DES FUSIONS, ACQUISITIONS ET ALLIANCES : UN EXAMEN DE LA LITTÉRATURE ÉCONOMIQUE

- Quelques précisions terminologiques (Les fusions et acquisitions - Les alliances)

- Une stratégie d’adaptation à un environnement en mouvement (La révolution des NTIC : un contexte favorisant la recherche d’économies d’échelle et d’effet de réseau - Modifications réglementaires et émergence d’un marché mondial)

- Un moyen d’améliorer l’efficacité économique des firmes (La réduction des coûts de production - La réduction des coûts de transaction - Le recentrage sur les compétences de base - Un mode spécifique de pénétration des marchés étrangers)

- Une recherche de pouvoir de marché et stratégie défensive (Une recherche volontaire d’exclusion de la concurrence - La création de barrières à l’entrée - Les restrictions verticales)

- Le moyen d’une stratégie défensive

- Un taux d’échec plus élevé pour les fusions et acquisitions que pour les alliances

Chapitre 2 : 20 ANS DE FUSIONS, ACQUISITIONS ET ALLIANCES DANS LES INDUSTRIES CULTURELLES

- 1980-2001 : la multiplication des opérations de fusions et d’acquisitions (Une typologie des fusions et acquisitions dans les industries culturelles - Évolution des formes de fusions et acquisitions depuis 1980)

- 1980-2000 : les alliances (technologiques - de production - de distribution ou d’approvisionnement - financières)

Chapitre 3 : CARTOGRAPHIE DES INDUSTRIES CULTURELLES

- Classement des leaders mondiaux

- Le degré de spécialisation

- Composition du portefeuille d’activités (La répartition dans les trois filières : audiovisuel, musique, édition/presse - Analyse par filière)

- Le degré d’internationalisation

- Panorama financier des groupes

- Analyse des performances économiques des groupes

Conclusion : DES PISTES POUR LA RECHERCHE

Bibliographie

Annexes

Documents joints

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.