Les coalitions européennes posent la question de la culture dans le numérique

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 26 novembre 2015

Numérique

Le mardi 8 décembre aura lieu une rencontre sur la place de la culture dans le numérique, organisée par les Coalitions européennes pour la diversité culturelle. Plusieurs députés et membres du Parlement européen interviendront.

Les CEDC organisent le 8 décembre 2015 au Parlement européen à Bruxelles, une rencontre sur la place de la culture dans le numérique. L’occasion pour plusieurs députés et membres du Parlement européen d’intervenir et de tenter de répondre à cette interrogation centrale.

Divisée en deux temps, la rencontre posera les questions de :
- l’avenir pour le droit d’auteur dans le marché unique numérique.
Avec la présence de Carole TONGUE, présidente des Coalitions européennes pour la diversité culturelle, présidente de la Coalition britannique, ancienne députée européenne, Constance LE GRIP, députée européenne (PPE) ; Maria MARTIN PRAT, chef d’unité Droits d’auteur, DG Connect, Commission européenne ; Benoît PEETERS, écrivain et scénariste ; Charlotte LUND THOMSEN, directrice générale, International Video Federation ; Radu MIHAILEANU, réalisateur, scénariste et producteur

- comment réguler le monde numérique pour soutenir la création en Europe.
Avec la présence de Pascal ROGARD, président de la Coalition française pour la diversité culturelle, vice-président des Coalitions européennes pour la diversité culturelle, Viviane REDING, députée européenne (PPE), ancienne vice-présidente de la Commission européenne ; Pervenche BERES, députée européenne (S&D) et co-présidente de l’Intergroupe Industries Culturelles et Créatives ; Anna HEROLD, membre du cabinet de Günther Oettinger, commissaire pour l’économie et la société numériques ; Michel LAMBOT, co-président du label PIAS et d’IMPALA ; Rupert SCHLEGELMILCH, directeur Services et Investissement, Propriété Intellectuelle et Marchés publics, DG Commerce, Commission européenne.

Ces deux interventions seront suivies par un temps de questions-réponses et d’un discours d’Andrus ANSIP, vice-président de la commission européenne pour le marché unique numérique.

>> Informations et inscriptions