Les besoins de financement des adhérents de la Fédurok

Étude

Analyse des comptes des adhérents

En avril 2008, le Cnar Culture a rendu publique l’étude-action qu’il a menée sur les besoins de financement des adhérents de la Fédurok. Les Smacs membres de la fédération ont soumis leur bilan comptable à l’analyse des experts du Cnar qui ont émis des préconisations pour le devenir des lieux.

Le communiqué du Cnar Culture
Courant 2007, le Cnar Culture a proposé à l’une des fédérations qui lui sont associées, la Fédurok, de soumettre les bilans comptables de ses adhérents à l’analyse des experts du Cnar Financement.

L’objectif de cette étude était de faire une expérience de lecture des bilans d’un ensemble de structures culturelles aux activités homogènes (en l’occurrence des lieux dédiés aux musiques actuelles qui proposent aussi bien des concerts qu’un accompagnement des pratiques musicales sur leur territoire), pour dégager des hypothèses sur les besoins financiers de ces structures.

La Fédurok présentait l’avantage d’être une fédération particulièrement bien organisée, et capable de mettre à disposition l’ensemble des pièces comptables nécessaires dans des délais brefs. La Fédurok avait également la possibilité de réunir les administrateurs de ses lieux adhérents, lesquels travaillent régulièrement ensemble au sein d’une commission, pour débattre des résultats de l’étude avec les experts du Cnar Financement.

Les administrateurs des lieux Fédurok ont unanimement reconnu la qualité du travail réalisé sur la base d’une simple lecture des bilans, qui relevait de nombreux aspects correspondant à des réalités quotidiennes de leur travail de gestion.

Les débats ont néanmoins permis de pointer certaines particularités, dont notamment les deux idées suivantes :
- les bilans au 31 décembre ne reflètent pas toujours la réalité de situations de trésorerie un peu tendues à certaines périodes de l’année,
- la difficulté de constitution de fonds propres reste prégnante pour des établissements dont l’économie est en partie subventionnée, et qui se trouvent face à partenaires publics qui leur demandent de présenter des « budgets équilibrés ».

L’étude réalisée par le Cnar Financement a mis en évidence des besoins et établi des préconisations. La Fédurok a déjà intégré des éléments de cette étude dans sa réflexion stratégique. Sur la base des préconisations, diverses actions en partenariat avec le Cnar Culture et le Cnar financement pourront ensuite être envisagées.

Dans un autre registre, cette expérience peut se présenter comme modèle pour d’autres fédérations, sur d’autres secteurs, qui souhaiteraient engager un travail de même nature.

Préconisations et propositions d’action

Renforcer l’assise financière des structures :
- Favoriser le recours au crédit bancaire pour le financement des investissements
- Informer et sensibiliser sur les différentes solutions de garantie et d’apports en fonds propres mobilisables auprès des organismes tels que l’IFCIC2 ou France Active
- Explorer les différents moyens de renforcer les fonds propres des structures en mobilisant les acteurs de leur environnement (promouvoir les apports en fonds associatifs de la part des adhérents ou des partenaires publics ou privés)
- Explorer la possibilité de concevoir un outil financier de renforcement des fonds propres au niveau de la fédération

Diagnostic des besoins d’information et de formation en matière de gestion économique et financière (développer une relation durable et « riche » avec son banquier, analyser ses besoins de financements et mobiliser les solutions adéquates, etc.).

Enrichir COOPALIS3 pour y intégrer des indicateurs en matière de structuration financière (FDR, BFR, etc.) et des alertes qui permettraient de signaler les décalages et d’anticiper les besoins (par exemple autofinancement des investissements, allongement des délais de règlement des financeurs, etc.).

Lire l’étude-action

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.