Les Mendigots plus très Hilares

Annulation de programmation au Paradisio

Le communiqué de presse des Mendigots Hilares :

"Pailhès, le 21 décembre 2004

Malgré l’aide du Paradisio prêté par Thierry Souyri, membre de l’association pendant les deux premières années, le manque d’affluence a eu raison des Mendigots hilares. En 2004, nous n’avons pas réussi à auto-financer notre projet. Thierry, père de famille, construit son lieu de vie sur le toit du Paradisio et il est alors difficile d’envisager une occupation fréquente des lieux et des programmations trop régulières. Le projet des Mendigots hilares, qui nous permettait d’envisager une demande de subvention, se basait sur l’accompagnement d’artistes et particulièrement la mise à disposition du Paradisio pour des résidences. Thierry Souyri, propriétaire du Paradisio depuis 15 ans, souhaite continuer à faire vivre son lieu, mais sans connaître aujourd’hui les tenants et aboutissements de son projet. Nous conservons quatre concerts au mois d’avril et de mai, événements prévus en co-réalisation avec d’autres associations et qui, de ce fait, ne sont pas concernés par l’annulation. Un manque financier qui se creuse, et la remise en question du projet susceptible d’envisager un soutien par le biais de subventions a conduit le CA des Mendigots hilares à prendre la décision d’annuler la programmation de 2005. Thierry partage notre déception et c’est en tant que Mendigot, et non propriétaire du lieu, qu’il a voté l’annulation des concerts. Paradoxalement, les Mendigots hilares n’ont jamais été aussi organisés, structurés et nombreux (40 bénévoles très actifs) qu’à ce jour. Cette énergie, cette générosité, les compétences acquises ainsi que la volonté de croire que la culture, particulièrement en milieu rural doit persister nous interdisent de tout lâcher. Nous avons la conviction que la culture, la musique, mais aussi le théâtre, le spectacle vivant, les arts et le cinéma sont un enrichissement, une ouverture au monde. Les rencontres, les découvertes s’inscrivent dans cette volonté de proner ces valeurs de tolérance, de respect de la différence et de richesse des métissages. Cet engagement associatif dans la culture nous amène à réfléchir sur le monde, un monde qui,il faut bien le dire, prend une drôle de tournure aujourd’hui, continue de nous animer et de nous rassembler. C’est sur cette note d’espoir et d’optimisme que nous vous saluons tous et vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année.

Hilarement vôtres, malgré tout… Cécile Boceno, présidente et tous les Mendigots hilares"

messages de soutien bienvenus à  : contact@mendigotshilares.com