Les Français et la musique : un plébiscite

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mardi 2 février 2010

Pratique

Une étude réalisée par Performics pour Muzitest sur les pratiques d’écoutes musicales des Français (15/50 ans) montre que la musique occupe une part très importante dans la vie des personnes interrogées : 84% disent en écouter tous les jours ou presque.

Docnews s’est procuré quelques extraits de cette étude qui dévoile le plébiscite des Français pour la musique, et qui confirme ce qui est dans l’air depuis quelques années : la musique est partout !

Il faut cependant prendre ces chiffres à leurs justes valeurs et préciser que cette étude (réalisée par le cabinet Performics pour le compte de Muzitest) a interrogé 2000 Français âgés de 15 à 50 ans par voie de questionnaire Internet (échantillon représentatif de la population française en termes de sexe, d’âge, de CSP, de région, d’habitat et d’écoute de la radio). Autrement dit, le public interrogé est bien celui le plus susceptible d’être un consommateur de musique qui maîtrise les technologies informatiques. A l’heure où la population française vieillit, cela relativise en partie l’impact des chiffres publiés.

Mais une fois cette recontextualisation faite, les chiffres n’en restent pas moins parlants :
- 84 % des Français écoutent de la musique tous les jours ou presque
- 22 % des Français considèrent la musique comme un centre d’intérêt
- 56 % des Français utilisent Internet au moins une fois par semaine pour écouter de la musique

Les centres d’intérêt des Français

Les 10 genres de musique les plus écoutés

Les supports d’écoute de la musique

Les activités en musique

L’un des points qui ressort de l’étude tient à la multiplication des supports d’écoute : si les formats traditionnels du CD et de la radio sont toujours d’actualité, l’écoute sur Internet, sur baladeurs MP3 et sur téléphones mobiles devient conséquente, ce qui favorise le développement de l’écoute en déplacements qui constitue le premier "lieu" d’écoute avant même le foyer.

L’un des autres enseignements, qui surprendra peut-être moins, est que 71% des adolescents déclarent obtenir la musique le plus souvent gratuitement, contre 36% des adultes.

Plus d’infos