IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Le palmarès des Victoires de la musique 2012

Voir aussi...

Publié le lundi 5 mars 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Récompense

Le palmarès des Victoires de la musique 2012

La 27e édition des Victoires de la musique s’est déroulée samedi 3 au Palais des congrès. Une cérémonie comme une session de rattrapage, qui a consacré des artistes à la carrière déjà longue (Hubert-Félix Thiéfaine, Catherine Ringer, Jean-louis Aubert), mais aussi de nouveaux talents (Orelsan, Izia). La grande perdante de la soirée, l’audience, la plus faible jamais réalisée, avec 2 millions de téléspectateurs.

Un cru qui a… de la bouteille

Le cru 2012 des Victoires de la musique a consacré en grande partie des artistes ayant déjà de la bouteille. Ainsi, dans les catégories artistes-interprètes, HF Thiéfaine et Catherine Ringer, ont coiffé la jeune garde (Zaz, Thomas Dutronc…). Une double récompense (avec celle de l’album de chansons de l’année pour Suppléments de mensonge , Columbia/Sony) qui sonne comme une reconnaissance sur le tard pour le poète-chanteur jurassien. Il lui aura tout de même fallu attendre plus de 30 ans et 18 albums studio !

Catherine Ringer se voit elle récompensée pour son premier abum en solo, après le décès en 2007 de son compagnon, à la scène comme à la ville, Fred Chichin, à qui elle a d’ailleurs naturellement dédié cette victoire. Jean-Louis Aubert s’est vu remettre le trophée du Spectacle Musical/Tournée/Concert pour Roc’éclair tour (Backline/VMA). Autre "vieux routier" de la chanson française récompensé, Laurent Voulzy et son titre Jeanne, sacré chanson originale de l’année.

Orelsan, de la polémique à la reconnaissance

L’autre grand vainqueur de cette soirée, le rappeur Orelsan, avec deux Victoires dans la poche, celle d’artiste révélation du public et celle d’album de musiques urbaines, pour Le chant des sirènes (3ème bureau/Wagram). Cette double victoire confirme que la polémique démarrée en mars 2009 suite à son titre intitulé Sale pute (uniquement diffusé sur Internet) est bien derrière lui. Pour l’album de musiques électroniques, les vainqueurs Justice pour Audio, video, disco n’étaient pas présents, pour cause de tournée. C’est donc le fondateur de leur label Pedro Winter qui est venu recevoir la récompense. Il en a profité pour rendre un hommage à DJ Medi, un autre artiste Ed banger, décédé dans un accident il y a quelques mois.

Une défaite de l’audience

La seule fausse note de la soirée, l’audience en berne. La cérémonie n’a en effet rassemblé que 2 millions de téléspectateurs, largement devancée par TF1 et son émission The voice, qui a dans le même temps réuni 8 millions de fidèles. Malgré un retour aux fondamentaux (l’expérimentation de l’année dernière en 2 soirées n’a pas été reconduite), les Victoires, présentées cette année par Alexandra Sublet, ont enregistré la plus mauvaise audience depuis qu’elles sont retransmise à la télévision.


Le palmarès 2012

- Artiste-interprète masculin : Hubert-Félix Thiéfaine
- Artiste-interprète féminine : Catherine Ringer
- Groupe ou artiste révélation du public : Orelsan
- Groupe ou artiste révélation scène : Brigitte
- Album de chansons : Suppléments de mensonge - Hubert-Félix Thiéfaine
- Album rock : So much trouble - Izia
- Album de musiques urbaines : Le chant des sirènes - Orelsan
- Album de musiques du monde : Cantina paradise - Jehro
- Album de musiques électroniques ou dance : Audio, video, disco - Justice
- Chanson originale : Jeanne - Laurent Voulzy (auteur : Alain Souchon - compositeur : Laurent Voulzy)
- Spectacle Musical/Tournée/Concert : Roc’éclair tour - Jean-Louis Aubert au Zénith, à Bercy et en tournée - Production : Backline/VMA
- Vidéo-clip : La Seine - Vanessa Paradis & M - Réalisateur : Bibo Bergeron
- DVD musical : Les saisons de passage - M - Réalisateur : Laurent Thessier


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

TOPS, CLASSEMENTS, CHARTS : MUSIQUE ET MESURES D’AUDIENCE
Musique sur mesure(s)

Les classements, charts, palmarès et autres tops de l’industrie musicale ont de multiples raisons d’être : promouvoir les premiers, permettre d’affiner sa stratégie marketing et d’optimiser ses investissements, mieux comprendre le marché et ses évolutions, aider à répartir les droits en fonction des utilisations.

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0