"Le numérique représentera 50% du marché français d’ici un an"

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mardi 24 avril 2012

Economie

Le 23 avril, Believe Digital organisait son séminaire avec ses labels distribués. L’occasion pour le distributeur numérique de leur présenter ses nouveaux outils et de faire le point sur l’évolution du marché. Selon son président Denis Ladegaillerie, le numérique pèsera en France autant que le marché physique d’ici 2013.

Sur certains segments comme la dance / r’n’b, le numérique représente déjà la moitié du marché en valeur. Et si ce n’est pas encore le cas sur l’ensemble de l’économie phonographique, cela ne saurait tarder selon le président de Believe et Zimbalam.

Au premier trimestre 2012, environ 30 % du marché de la musique enregistrée est venu du numérique, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’an passé.
Ce séminaire a été l’occasion de souligner les évolutions de l’entreprise et du marché, notamment à l’export en fonction des accords entre SPRD et plateformes de distribution. Chez Believe, on est surtout convaincu de l’énorme potentiel de croissance de la distribution de vidéos en streaming (la musique étant l’un des premiers intérêts des consommations vidéos), désormais monétisable sur de nombreuses zones géographiques et pouvant ainsi générer des revenus significatifs.

Nous reviendrons en détails sur la distribution numérique dans le prochain focus de l’Irma à paraître dans notre newsletter de mai.