Le fanzinat et la presse musicale alternative

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 23 novembre 2006

Publication

Le dernier numéro de la revue Copyright Volume ! consacré à la presse musicale alternative vient de sortir. Quelle place occupe le fanzine dans l’histoire et la structuration de la critique et du journalisme rock, metal, musiques improvisées… ?

Présentation de Samuel Etienne, responsable éditorial de la revue :

" Fort de contributions internationales, ce numéro thématique de Copyright Volume ! est consacré à cette presse musicale alternative, cette petite presse, qui a explosé avec le mouvement punk et sa philosophie "do it yourself" et n’a cessé de croître dès lors.

Chris Atton nous offre une sociologie des fanzines musicaux britanniques, un regard restrospectif sur trente ans de fanzinat musical.
Julia Pine et Christian Schmidt livrent des témoignages précieux sur les conditions d’émergence des fanzines punk au Canada et dans les deux Allemagne.
Anne-Lise Sklarr souligne la particularité des fanzines issus du mouvement riot grrl.
A travers l’exemple de la scène metal, Fabien Hein rappelle les liens ambigus que peuvent entretenir presse alternative et presse commerciale, deux sphères qui sont loin d’être étanches l’une à l’autre.
Mathieu Saladin, enfin, rencontre Patrick Boeuf du fanzine Peace Warriors. A travers cet entretien, un témoignage sur plus de 10 ans de fanzinat dans la sphère des musiques expérimentales, on prend conscience des points communs qui unissent tous ces "journalistes de l’ombre", ces autodidactes de la critique : l’amour d’un courant musical, le besoin de partage, l’envie de créer du lien social mais aussi d’affirmer une posture, qu’elle soit esthétique ou politique.
"

A noter que cette revue, vendue en librairie ou en VPC dans son intégralité (cliquer ici), est aussi disponible article par article en téléchargement (3 euros l’article). Voici un sommaire détaillé des articles du dossier "Presse musicale alternative" :


Chris ATTON. Sociologie de la presse musicale alternative en Grande Bretagne



Résumé :Les recherches sur les médias alternatifs se sont souvent arrêtées au fanzine punk pour l’ériger en modèle indépassable. Cet article entend revenir sur ce constat et explorer un large panel de fanzines et de magazines remettant en cause l’équation habituelle entre professionnalisme et standardisation. Les valeurs de contestation mises en avant par le fanzinat ne se retrouvent pas toujours dans le même type de média, et l’engagement critique de certaines publications ne relevant a priori pas du genre fanzine mérite d’être pris en considération en vue d’une redéfinition des catégories de la presse alternative.
Mots clefs. Fanzine « courant dominant « journalisme d’auteur « contestation « standardisation. Acquérir cet article


Julia PINE. Cold Press : Early Punk Fanzines in Canada’s Capital



Abstract : This paper combines a personal memoir with an historical and critical approach to punk fanzines produced in Ottawa, Canada between 1978 and 1985. Chronicles growth and offshoots of the « scene » in terms of « outside » influences and musical developments, as well as in response to growing interest in social and political activism. The author speculates as to the cultural positionality of zines in general, and suggests a reading of the specificities of early Ottawa zines in terms of issues of national identity.

Résumé : Cet article articule des souvenirs personnels à une approche historique et critique des fanzines punks réalisés à Ottawa, Canada, entre 1978 et 1985. Il retrace ainsi la naissance et les ramifications de cette « scène » en isolant ses influences « extérieures » et ses développements musicaux, tout en la considérant comme la conséquence d’un intérêt grandissant pour le militantisme social et politique. L’auteur s’interroge sur le positionnement culturel des fanzines en général et ébauche une lecture des spécificités des premiers fanzines d’Ottawa sous l’angle des questions relatives à l’identité nationale.
Key Words/Mots-clés : Zines, Ottawa, Canada, Quebec, Quebec City. Acquérir cet article


Christian SCHMIDT. Meanings of fanzines in the beginning of Punk in the GDR and FRG : An approach towards a medium between staging, communication and the construction of collective identities



Abstract : This article is examining the different cultural meanings of fanzines in the early punk scene in both German states. Since 1977 more and more of these journals had been published in the FRG. These autonomous publications used to media between staging, communication and the construction of collective identities. In case of punk fanzines in the FRG, they meant self-empowerment, the overcoming of isolation and the constitution of a social and cultural community. While these journals became an important part of the scene in West-Germany, there was a lack of them in the GDR. The government’s control over publishing and the missing means and possibilities of production prohibited the development of autonomous publications such as fanzines. The comparison of the development of punk fanzine culture in both German states show that these media and their cultural meanings must always be seen in front of the greater societal and political framework they appear in.

Résumé. Cet article se penche sur les différentes significations culturelles des fanzines aux débuts de la scène punk dans les deux États d’Allemagne. Depuis 1977, la production fanzinesque a été croissante en RFA. Ces publications autonomes exprimaient les besoins de performance, de communication et de construction d’identité collectives. Dans le cas des fanzines punk en RFA, elles signifiaient une prise individuelle du pouvoir, une manière de rompre avec l’isolement et la constitution d’une communauté sociale et culturelle. Tandis que ces journaux occupaient une place importante dans la scène musicale ouest-allemande, ils faisaient cruellement défaut de l’autre côté du rideau de fer. Le contrôle gouvernemental sur la presse ainsi que le manque de moyens de production nuisaient au développement de publications autonomes comme les fanzines. En comparant les essors des cultures fanzines punks dans les deux Allemagnes, on montre que ces médias et leur significations culturelles ne peuvent être compris en dehors du cadre sociétal et politique plus vaste au sein duquel ils apparaissent. Acquérir cet article


Annelise SKLAR. The Personal, Political, and a Little Bit of Everything Else : Girls, Grrrls and Perzines



Abstract : Using her own zine story as a vehicle, the author relates the history of the riot grrrl subculture, describes the girl zine genre and its history, and examines zinester subculture and networking. She also explores zinesters’ motivation and discusses the purpose girl zines fill in female zinesters’ lives.

Résumé : S’appuyant sur sa propre expérience dans le fanzine, l’auteure retrace l’histoire de la subculture des riot grrrl, décrit le genre du fanzinat féminin et son histoire, et examine le réseau et la subculture du fanzinat. Elle explore également les motivations des rédacteurs de fanzines et analyse la place occupée par le fanzine dans la vie de ses créatrices.
Key words : fanzines « feminism « riot grrrl « personal zines. Acquérir cet article


Fabien HEIN. Le critique rock, le fanzine et le magazine : « à ?a s’en va et ça revient »



Résumé : Les fanzines et les magazines sont des médias d’importance au sein de la presse rock. Ils renvoient tous deux à la figure du critique rock qui travaille tantôt pour l’un, tantôt pour l’autre, voire pour les deux à la fois. Cet article entend montrer comment s’effectue cette circulation en prêtant attention aux trajectoires de plusieurs critiques de la presse rock française. Ce qui permettra de mettre en évidence certaines réalités concrètes de la presse musicale.
Mots clefs. presse musicale « amateurs « critiques « travail « rock. Acquérir cet article

Tribune



Peace Warriors (1994-2004), entretien avec Patrick BOEUF, réalisé par Matthieu SALADIN Acquérir cet article