Le corps du musicien : mieux le connaître pour mieux le gérer

Objectifs
Apporter les connaissances anatomiques et physiologiques qui sous-tendent le geste musical ou la voix, les techniques de facilitation, de préparation physique et mentale, de récupération, ainsi qu’une description des situations rencontrées au cours de votre vie de musicien. Constituer une "boîte à outils" mobilisable tout au long d’une carrière.

1. Approche anatomique et physiologique du corps du musicien.
Comprendre le schéma moteur

  • L’appareil musculaire
    - Définitions
    - Mise en évidence d’un mouvement
    - Energétique musculaire
    - Implications dans le jeu instrumental et le chant
  • Le système nerveux
    - Définitions
    - Les structures (récepteurs sensoriels)
    - Mise en évidence d’un arc réflexe

Travailler sa respiration
- Physiologie
- Le chant
- Les instruments à vent

Corriger sa posture
- Description/définitions
- Posture avec l’instrument
- La posture et le chant

Travailler son mental
- Description
- Mémorisation musicale

2. Approche psychologique du corps du musicien
- Principes généraux
- Trac et anxiété de performance
- Relations avec l’environnement

3 - Se préparer physiquement et mentalement
Les situations spécifiques
- L’instrument, la voix
- Le concert
- Périodes de créations
- Périodes d’enregistrement (studio)
- Exposition médiatique et scénique
- Les déplacements en tournée
- Port de charge, déplacement des instruments
- Gestion de quelques pathologies générales courantes
- Hygiène de vie, alimentation, sommeil
- Musique et grossesse
- Vieillissement

Les pathologies spécifiques à la pratique instrumentale et vocale

Présentation de différentes thérapies

Conclusions et discussions


Intervention : Éric Dufour (kinésithérapeute, diplômé de Médecine des Arts-Musique, kinésithérapeute aux Eurockéennes de Belfort)

Publics concernés : artistes interprètes, musiciens

Pré-requis : sans

Moyens techniques : présentiel, exposés, présentations, vidéo projections, documentation et supports papier, études et exercices de cas pratiques.

Modalités d’évaluation : attestation de suivi, bilans à chaud et à froid

Effectif : maximum de 10 stagiaires

Durée : 2 jours (14 heures)

Coût : 400 €

Support de cours : documents fournis par l’Irma

Lieu : IRMA 22 rue Soleillet 75020 Paris