Le Krakatoa arrête la Mallette et suspend une partie de ses activités ressource

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mardi 27 octobre 2015

Ressource

L’association Transrock, en charge du Krakatoa à Mérignac, annonce dans un communiqué de presse l’arrêt du dispositif de la Mallette et la suspension temporaire de certaines de ses activités de ressources.

Dans un communiqué daté du 23 octobre, l’Association Transrock explique la décision de son conseil d’administration de mettre un terme à la Mallette. La Mallette, kit de survie administratif en milieu culturel, a été distribuée à plus de 2000 porteurs de projets au travers de 80 relais locaux lors de rendez-vous conseil (plus de 150 par an). Pour le Krakatoa, "le manque de moyens alloués à la ressource ici et plus généralement sur le territoire national ne permet pas de poursuivre cette activité et de la maintenir à un niveau d’exigence, de disponibilité et de qualité".

La décision, prise le 6 juillet dernier, s’est traduite par un arrêt des rendez-vous conseils au 1er octobre. Le site de la e-mallette s’arrêtera au 31 décembre 2015, date de sa fermeture définitive. Le communiqué informe également de la suspension temporaire d’une partie des activités du centre info-ressource, qui ne reprendront qu’en janvier 2017, avec l’ouverture des locaux de transmission et de répétition à la Maison carrée d’Arlac. L’association précise que les Thématiks, journées d’information gratuites, ainsi que la revue de presse en ligne du Krakatoa, sont maintenues.

>> Lire le communiqué de presse de l’Association Transrock / Krakatoa