IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Le CNM verra le jour au printemps 2012

Publié le vendredi 4 novembre 2011

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Politique culturelle

Le CNM verra le jour au printemps 2012

La nouvelle est tombée hier : sans surprise, Didier Selles a été nommé président de la mission de préfiguration du Centre national de la musique. Mission qui prendra fin au 15 janvier, le temps de plancher, notamment sur les modalités de financement du CNM.

C’était une volonté du président Nicolas Sarkozy, qui avait reçu les acteurs de la filière musicale début octobre lors d’un repas a l’Elysée. Il y avait émis le souhait de mettre en place une mission de préfiguration avant la fin octobre. Quelques jours de retard sur le calendrier prévu, mais sans surprise, c’est à Didier Selles qu’a été confiée la présidence de la mission de préfiguration, selon une information révélée par Les Echos.

Co-auteur avec Marc Thonon, Daniel Colling, Franck Riester et Alain Chamfort du rapport "Création musicale et diversité à l’ère du numérique", qui préconisait la création du CNM, il devra aller vite pour en poser les bases. En effet, la fin de la mission de préfiguration est fixée au 15 janvier. Dans ce court laps de temps, il s’agira de définir un cadre juridique, de plancher sur les modalités précises de financement et le mode de gouvernance, ainsi que de spécifier les missions. Avec un calendrier resserré, le CNM devrait donc voir le jour au printemps 2012, comme initialement souhaité par l’Elysée.

Pour sa première année d’existence, le CNM sera financé par une subvention du ministère de la Culture et de la Communication. Pour la suite, il est prévu que ce financement soit assuré par les fournisseurs d’accès à Internet (FAI). Le rapport "Création musicale et diversité à l’ère du numérique" prévoyait un budget annuel de 145 millions d’euros.


Énarque, diplômé de Sciences-Po Paris et de l’École centrale des arts et manufactures, Didier Selles est conseiller maître à la Cour des comptes. Il a été administrateur général du Musée du Louvre et membre de l’audit externe de l’ONU-FAO.


En savoir plus sur le CNM :

- Un Centre National de la Musique dès 2012 ?

- 11 fédérations de producteurs et éditeurs indépendants favorables au CNM

- Sarkozy s’empare du CNM et veut accélérer sa création

- La filière musicale favorable au CNM

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LA LOI DE 85
FÊTE SES 30 ANS !

L’histoire d’un outil de filière - Cette année, la loi relative aux droits d’auteur et aux droits voisins, instituant la rémunération équitable et la copie privée, fête ses 30 ans. Votée le 3 juillet 1985, elle a permis de générer plus de 5 milliards d’euros au profit des industries de la musique et de l’audiovisuel, et de leurs ayants droit. Pour célébrer la 100e édition d’Irmactu, nous vous racontons l’histoire de cette fameuse "loi Lang", qui changea pour toujours la filière musicale.

De Marc Guez à Jack Lang, 10 interviews étayent ce dossier.


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0