La musique a-t-elle besoin des festivals ?

Colloque

France Festivals a organisé un colloque en l’abbaye de Royaumont, en novembre 2003, sur le thème : la musique a-t-elle besoin des festivals ? Ce colloque concerne essentiellement les musiques classiques mais les questionnements touchent aussi les musiques actuelles. il a en effet marqué une étape importante dans la connaissance et la reconnaissance des festivals de musique.


"Les principales conclusions de ce colloque sont les suivantes :

- Quelle que soit leur taille, les festivals ont une forte exigence qualitative de contenu musical.
- Les festivals sont une source de revenus déterminante pour les artistes et les groupes non permanents, et la diffusion de la musique de chambre repose essentiellement sur les festivals.
- Ils constituent une rampe de lancement irremplaçable pour nombre de compositeurs et d’interprètes.
- Ils jouent un rôle considérable dans la diffusion de la musique contemporaine.

Les festivals sont des lieux de rencontres exceptionnels entre les artistes et le public. Par leur nombre et leur qualité, les festivals constituent un élément incontournable de la vie musicale française.

Et pourtant les festivals sont fragiles et inquiets :

- Leur gestion est rendue de plus en plus complexe.

- La prise de risque musical s’est accrue.

- Les ressources publiques se raréfient.

- Les collectivités territoriales sont les principaux acteurs du financement avec le risque de la restriction des budgets.

- Le mécénat n’a pas pris le relais. Il est attendu de voir les effets du nouveau dispositif législatif en faveur du mécénat. "

Documents joints

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.