La mort de Léon Cabat, fondateur du label Vogue

Publié le mardi 13 septembre 2005

Avis de décès

Léon Cabat, ancien président du label Vogue, est mort en juillet dernier. Il fut l’un des plus brillants producteurs de disques français et il a été, dans les années cinquante, le véritable artisan de la popularisation du Jazz en France.

La vie professionnelle de Léon Cabat se confond avec celle du microsillon, du jazz d’après guerre et de la chanson. Amateur de jazz éclairé, ami de Franck Ténot rencontré avec Boris Vian au Hot Club, il a été, dans les années cinquante, le véritable artisan de la popularisation du Jazz en France, en faisant connaître par exemple Mahalia Jackson. Il lança avec un succès considérable Sidney Bechet puis Django Reinhardt, Claude Luter et combien d’autres.

Fondateur du label Vogue, entreprise qu’il avait voulu indépendante, de l’enregistrement dans ses studios à la distribution en magasins, il a rivalisé d’énergie avec son concurrent Eddie Barclay pour constituer un catalogue français d’une grande richesse : de Jacques Dutronc, Johnny Hallyday à Françoise Hardy, Pierre Perret et tant d’autres comme les Charlots ou Antoine…


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU