La création et la diffusion du spectacle vivant en Languedoc-Roussillon

Publié le vendredi 29 septembre 2006

Rapport

Ce rapport commandé par le Comité consultatif régional des professions du spectacle vivant Languedoc-Roussillon, et publié en juillet 2006, détaillent les financements publics régionaux du spectacle vivant sur la période 1999-2004 et étudie les ressources des équipes et lieux artistiques.

Rapport de Nicolas DUBOURG, Joà« l INGUIMBERT et Emmanuel NÉGRIER
OBSTER « juillet 2006

Extrait de l’introduction :

"Le Languedoc-Roussillon se caractérise par une présence assez forte du spectacle vivant, auquel les institutions publiques consacrent d’importants budgets. Les données de l’OPPES évaluent à 32,8% la part que ce domaine occupe dans les financements publics de la culture en région en 2002. En termes d’emploi culturel, la région est la troisième de France, après l’Ile-de-France et Provence Alpes Côte d’Azur, en part de ces emplois dans la population active (1,77%). L’emploi du spectacle vivant est, de tous les secteurs de la culture en Languedoc-Roussillon, celui qui a le plus fortement augmenté dans les années 1990 : +4,5%. Il représentait, en 1999, 38,5% de l’emploi culturel. Mais il est également marqué par un niveau de précarité supérieur à la moyenne.
Enfin, la répartition des financements et équipements, en matière de spectacle vivant comme dans bien d’autres domaines de la culture, montre une forte tendance à la concentration autour de quelques pôles, et une grande difficulté à poursuivre un objectif d’aménagement équilibré du territoire. Ce diagnostic très synthétique, que notre équipe d’observation culturelle suit de façon permanente, n’interroge pas dans le détail la situation de la création.

On sait qu’après la génération bâtisseuse des années 1980-1990, beaucoup s’interrogent sur le décalage entre la capacité à construire des équipements et la difficulté à financer les projets artistiques qui, seuls, rendent ces lieux vivants. C’est donc l’objet principal de ce travail que de porter le regard sur les conditions dans lesquelles la création de spectacle est soutenue dans la région."

SOMMAIRE

Introduction générale
Première partie : Les financements publics du spectacle vivant en Languedoc- Roussillon (1999-2004)
A. Analyse globale
B. Ventilations par type
C. Ventilation par discipline
D. Les évolutions (2003-2004)
E. Le soutien aux équipes professionnelles

Seconde Partie : Les ressources des équipes et lieux artistiques : création et diffusion
Présentation
1- Les finances du spectacle vivant : équipes et lieux artistiques
2- Les aides à la création : modalités et répartition
3. La diffusion : spectacles créés et représentations
Conclusion générale
Synthèse

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU