IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > La carte des festivals

Publié le mardi 29 avril 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Spectacle

La carte des festivals

À l’occasion du Printemps de Bourges, le CNV, l’Irma et la Sacem ont dévoilé une étude cartographiée des festivals en France. Elle présente notamment l’inscription des festivals de musiques actuelles sur les territoires à travers une série de cinq cartes régionales.

JPEG - 14.6 ko
JP.Lefèvre (ville de Dole), D.Ambibard (Chorus), D.Lebas (Jazz Sous les Pommiers) et Doudou (Radical) débattent suite à la présentation de l’étude au Printemps de Bourges

L’étude recense 1972 festivals, dont 1425 festivals de musiques actuelles qui sont témoins, par leur nombre et leur diversité, d’une offre culturelle riche.

Jazz, blues et musiques improvisées représentent près du tiers des festivals et sont talonnés par les musiques électroniques et amplifiées. Ces deux genres génèrent près de 50 % de l’offre de festivals.

Viennent ensuite les musiques traditionnelles et du monde, la chanson et les festivals proposant plusieurs genres musicaux dans leur programmation.

Où se déroulent les festivals ?
L’offre de festivals, quel que soit le genre, est répartie sur tout le territoire : dans les grandes agglomérations comme les zones moins denses.
5 régions – Ile-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes Côte d’Azur, Bretagne et Midi-Pyrénées – concentrent 50 % des festivals.

Quand les festivals ont-ils lieu ?
La moitié des festivals se déroule en été ; l’autre moitié : au printemps (25%), à l’automne (18%) et en hiver (6%). Si le fait festivalier reste principalement estival et abondant dans les grandes régions touristiques qui font le plein à cette saison, les festivals d’été se répartissent toutefois sur l’ensemble du territoire.

Combien d’éditions pour les festivals ?
La moitié des festivals a moins de 10 ans. Ces 10 dernières années, un tiers des festivals ont été créés en musique amplifiée ou électronique (principalement en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Pays-de-la-Loire) et un autre tiers en jazz (principalement en Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes Côte d’Azur).
Les festivals de 11 à 30 éditions comptent plus de jazz. Au-delà de 30 éditions, les festivals de musiques traditionnelles et du monde sont les plus nombreux.


PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE ET DÉBAT DISPONIBLES EN PODCAST AUDIO
grâce à Sounds Map


L’infographie

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LA LOI DE 85
FÊTE SES 30 ANS !

L’histoire d’un outil de filière - Cette année, la loi relative aux droits d’auteur et aux droits voisins, instituant la rémunération équitable et la copie privée, fête ses 30 ans. Votée le 3 juillet 1985, elle a permis de générer plus de 5 milliards d’euros au profit des industries de la musique et de l’audiovisuel, et de leurs ayants droit. Pour célébrer la 100e édition d’Irmactu, nous vous racontons l’histoire de cette fameuse "loi Lang", qui changea pour toujours la filière musicale.

De Marc Guez à Jack Lang, 10 interviews étayent ce dossier.


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0