La Fedurok maintient son appel à la grève

Dans un communiqué, daté du 8 juillet,
la Fédurok, fédération nationale qui regroupe 55 lieux de musiques amplifiées et actuelles, indique qu’elle a ouvert son assemblée générale (au Run ar puns à Chateaulin) par un point sur le mouvement des intermittents en recevant des représentants intermittents bretons en lutte.
Après avoir pris connaissance de l’allocution de Ministre de la Culture,
l’ensemble des lieux présents ont décidé de maintenir leur décision d’appel à la grève lancé pour le 8 juillet.
La fédération estime
en effet que "les propositions d’aménagements faites par le Ministre ne permettent pas d’ aborder les problèmes de fond. Elles ne lèvent pas les inquiétudes. Au contraire, ces mesures, pour partie contradictoires avec les précédentes, rajoutent à la confusion profonde qui se développe depuis des mois et a été fortement amplifiée par le protocole du 26 juin. Cet ensemble tardif apparaît plus comme une opportunité de « jouer la montre » en faisant glisser dans le temps un mauvais accord qui fragilise encore d’avantage les petites structures et les artistes et techniciens qui participent de la vivacité et du renouvellement du spectacle vivant. C’est pourquoi l’Assemblée Générale de la Fédurok a décidé à l’unanimité de manifester sur le site d’un petit lieu de spectacle vivant musical emblématique, qui travaille à l’année depuis 25 ans à la diffusion et à la découverte de nombreux artistes en milieu rural".