IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Documentation > Focus > LA PLANETE MUSIQUES TRADITIONNELLES ET DU MONDE Rapport d’étape 2007

Article mis à jour le jeudi 24 juillet 2014
Article créé le mardi 27 mars 2007

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Article

LA PLANETE MUSIQUES TRADITIONNELLES ET DU MONDE
Rapport d’étape 2007

À l’occasion de la publication de Planètes Musiques, 6e édition du guide-annuaire des musiques traditionnelles et du monde, le CIMT dresse un panorama de la filière dans l’Hexagone. Abordant l’angle économique et social comme celui de la dynamique artistique et culturelle, ce "rapport d’étape" conduit à une meilleure compréhension des réalités et du développement de ces musiques sur le plan régional, national et international.

Le secteur des musiques traditionnelles et du monde
n’échappe pas à la crise du disque, mais affiche une belle santé côté spectacle.
Créativité et diversité des genres marquent la dynamique artistique professionnelle,
qui consolide ses réseaux sur le plan régional, national et international.
Quant à la pratique, force est de constater l’engouement des publics
pour les instruments et surtout pour les danses.
Leurs origines culturelles peuvent être liées à un terroir, une tradition, un genre venu d’ailleurs
ou s’orienter vers toutes sortes de croisements.
GIF - 9.2 ko
Planètes Musiques 2007

Le répertoire géré par le Centre d’Information des Musiques Traditionnelles et du Monde (CIMT) est passé de 9000 à 11000 références en l’espace de deux ans. Cela donne la mesure du dynamisme d’un secteur toujours en expansion. La sélection de 5000 références publiées dans Planètes Musiques permet d’appréhender certaines notions difficilement mesurables par d’autres moyens.

Tendances par genres

Les 1700 artistes répertoriés dans Planètes Musiques présentent une grande diversité de styles. Tous les continents sont concernés :

Afrique

On retiendra la forte proportion de musiques d’Afrique du Nord. Les musiques d’Afrique de l’Ouest sont aussi très présentes. Plus que celles d’Afrique Centrale, qui font environ jeu égal avec celles de l’Océan Indien.

Amérique

GIF - 12.2 ko
Planètes Musiques 2005

Alors que les styles hérités du folk nord américain (bluegrass, cajun, country, musique du Québec) résistent sur un créneau longuement occupé, on constate une diversification des genres latino-américains. Le tango jouit d’une certaine embellie, alors que les musiques brésiliennes, bien que toujours abondamment représentées, connaissent un léger tassement.

Asie

Les musiques asiatiques sont majoritairement représentées par les répertoires du Proche et du Moyen-Orient. Mais l’on constate une augmentation d’artistes jouant les musiques d’Inde et du Pakistan.

Europe

Musiques celtiques et irlandaises demeurent une valeur sûre dans le paysage des musiques traditionnelles. On remarquera surtout l’ampleur prise par les musiques méditerranéennes. Quant aux musiques tsiganes et d’Europe de l’Est, encore très prisées, le nombre d’artistes qui les jouent semble stagner.

GIF - 11.1 ko
Planètes Musiques 2003

Parmi les répertoires des régions de France, la musique bretonne tient toujours le haut du pavé. Les musiques occitanes se portent comme un charme et la Corse recèle encore de nombreuses richesses. Centre France et Provence équilibrent leurs forces. Pays Basque, Alsace et Catalogne continuent de se distinguer avec un petit nombre d’artistes de bonne notoriété.

Le disque

GIF - 13.7 ko
Planètes Musiques 2000

Le guide Planètes Musiques répertorie près de 200 labels et une trentaine de distributeurs. Mais le domaine des musiques traditionnelles et du monde n’est cependant pas épargné par la crise à laquelle se trouve confrontée la filière disque depuis plusieurs années.

En 2006, il s’est vendu 4,3 millions de CD de musiques du monde, ce qui représente une baisse de 32,7% par rapport à 2005. Le chiffre d’affaires de ces ventes, 60,8 millions d’euros, représente une baisse de 23,3% par rapport à 2005. Sur le total des ventes de CD audio en 2006, la part de marché occupée par les musiques du monde se situe à 4,5% en volume (une baisse de 0,9% par rapport à 2005) et 4,7% en valeur (une baisse de 0,5% par rapport à 2005) [1] .

Il convient de préciser que 54,9% du marché de CD de musiques du monde est géré par des distributeurs indépendants. Or le marché de la distribution indépendante a connu une véritable hécatombe ces dernières années, avec les dépôts de bilans successifs de Mélodie, Next Music et Night & Day, trois poids lourds dans le domaine des musiques du monde. Ces fermetures ont provoqué d’importants dégâts collatéraux pour de nombreux petits labels et artistes co-producteurs de leurs CD.

Le spectacle

GIF - 16.6 ko
Guide des musiques et danses traditionnelles 97

Le phénomène de récession observé dans le disque ne se retrouve pas dans le domaine du spectacle. Le guide Planètes Musiques répertorie près de 400 festivals programmant des musiques traditionnelles et du monde, 470 salles et lieux de spectacles, 250 programmateurs et 250 agents, producteurs ou entrepreneurs de spectacle. Cela donne une idée de ce que représente ce domaine relativement florissant et de l’activité qu’il est susceptible de générer.

En 2005, les spectacles de musiques traditionnelles et de musiques du monde ont comptabilisé plus d’un million d’entrées déclarées, dont environ 87% d’entrées payantes [2]. Ces musiques représentent environ 8% de l’ensemble des représentations et 7% du nombre total d’entrées dans les spectacles de variétés et de musiques actuelles. Le nombre moyen d’entrées par représentation se monte à 491, dont 416 payantes, et le prix moyen du billet est de 18 €.

Formations et réseaux

GIF - 14.5 ko
Guide des musiques et danses traditionnelles 93

Avec pas loin de 300 lieux de formations artistiques spécialisées sur des instruments, répertoires de musiques, de danses traditionnelles et du monde, le guide Planètes Musiques traduit l’engouement du public amateur pour la diversité des cultures. On est frappé par l’éventail de l’offre. De nombreuses formations de qualité sont dispensées par des musiciens professionnels diplômés, qui savent transmettre leur savoir dans le contexte de l’oralité. La pratique de la danse déborde largement des espaces réservés à l’enseignement pour investir les festivals et autres stages intensifs.

Des réseaux informels de musiciens et de danseurs se retrouvent par affinité dans certains lieux ou circuits de festivals, notamment en été. D’autres réseaux plus établis contribuent à la structuration du secteur et à l’épanouissement des artistes sur les scènes des régions. C’est le cas de la Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles (FAMDT), qui stimule la diffusion des répertoires et la circulation interrégionale des artistes.

Quant aux réseaux consacrés aux musiques du monde, ils ont su créer des rendez-vous internationaux réguliers, conviviaux mais néanmoins commerciaux, comme le Womex et Babel Med Music, où artistes et professionnels se rencontrent, échangent et développent l’activité commune qui les réunit.

François Bensignor

[1] Tous les chiffres indiqués proviennent du document publié par l’Observatoire de la musique sous le titre « Le marché du support musical en 2006 »

[2] Les pourcentages et nombres d’entrées indiqués proviennent du document publié en septembre 2006 par le Centre national de la Chanson des Variétés et du Jazz (CNV) sous le titre « Éléments statistiques sur la diffusion des spectacles de variétés et de musiques actuelles en 2005 »

PUBLICITÉ
Planètes Musiques 2007

Pour commander et recevoir Planètes Musiques
Cliquez-ici




Le site du CIMT

Le site du Centre d’Information des Musiques Traditionnelles et du Monde, aprés avoir fait peau neuve en début d’année 2007, propose désormais l’actualité de son réseau, des ressources documentaires, une présentation de 200 sites spécialisés, un glossaire des instruments de musique et un lexique :

Ses pages d’actualités « Évènement, Formation, En Bref, Artistes et Répertoires « sont le relais des informations des réseaux de ses correspondants et partenaires

Plus de 200 sites web spécialisés français et étrangers, sélectionnés pour la qualité et la richesse de leurs contenus, sont classés par rubriques : Informations internationales, nationales, régionales - Sites ressources : genres musicaux, instruments, partitions, répertoires - Radios et sites de vente en ligne

Des ressources « textes d’analyse, études, conférences « sur l’évolution du secteur des musiques traditionnelles et du monde depuis le milieu des années 1990

Un glossaire d’environ 250 instruments

Un lexique de plus de 150 termes qualifiant les musiques traditionnelles et du monde est publié en ligne.

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0