L’impact d’Internet sur l’industrie du disque : vers un nouveau régime de croissance

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mercredi 12 juillet 2006

Thèse

Benjamin LABARTHE-PIOL a soutenu sa thèse sur l’impact d’Internet sur l’industrie phonographique en juillet 2005. Il y décrit l’industrie du disque et sa nécessaire réorganisation face aux nouvelles technologies .


RÉSUMÉ

"Cette thèse étudie l’impact d’Internet sur l’industrie du disque. Elle démontre que cette innovation technologique est à l’origine d’un nouveau régime de croissance. Nous définissons le régime de croissance comme une réorganisation sectorielle causée par une innovation technologique, celle-ci étant responsable de deux phénomènes simultanés• : une rupture dans le rythme de croissance de l’industrie et l’entrée de nouveaux acteurs permise par une baisse des barrières à l’entrée.

Dans une première partie, une analyse historique permet d’établir que cinq régimes de croissance correspondant à autant d’organisations sectorielles distinctes se sont déjà succédés dans l’industrie au cours de son histoire. Nous posons la question pour Internet et identifions des barrières à l’entrée au niveau des fonctions de promotion et de distribution dans l’industrie du disque traditionnelle.

Notre deuxième partie démontre qu’Internet réunit les éléments nécessaires au basculement dans un nouveau régime de croissance. En effet, nous faisons la démonstration qu’Internet joue un rôle dans la crise des ventes de disques de l’industrie. D’autre part, cette innovation technologique permet une baisse des coûts de recherche qui a pour conséquence un abaissement des barrières à l’entrée dans la fonction de promotion. Dès lors, une profonde réorganisation sectorielle est à attendre dans l’industrie du disque.

Notre troisième partie étudie cette réorganisation. Elle montre que les rapports de force au sein de la chaîne de valeur musicale sont en train d’être profondément modifiés sous l’impulsion des nouvelles technologies. Le modèle économique de star-system est remis en cause par l’effondrement des barrières à l’entrée et le point de contrôle de l’industrie se déplace progressivement vers l’aval de la chaîne de valeur. Cette réorganisation bouleverse néanmoins l’équilibre du copyright entre incitation à la création et diffusion des connaissances. Des solutions économiques (protection technologique• ; gestion collective• ; appropriation indirecte) qui visent à rétablir cet équilibre afin d’assurer le financement du bien musical sont alors discutées."

JURY

Directeur : Jean-Hervé LORENZI (Professeur, Université Paris-Dauphine)

Rapporteurs :

- Françoise BENHAMOU (Professeur, Université Paris I, Université de Rouen)
- Éric BROUSSEAU (Professeur Université Paris X)

Suffragants

- Monsieur Jean-Marie CHEVALIER (Professeur, Université Paris• Dauphine)
- Monsieur Didier LOMBARD (Président de France Telecom)
- Monsieur Pascal NEGRE (Président d’Universal Music France)

La thèse est téléchargeable sur le site du CREA (centre de Recherche en Economie de l’Assurance) de l’Université Dauphine Paris.

CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.