L’autoproduction, c’est quoi ?

Publié le mardi 24 février 2015

Vous avez enregistré, mixé, voire masterisé votre musique, vous avez donc déjà passé une première étape de l’autoproduction. Vous souhaitez maintenant diffuser voire commercialiser cette production sous format physique. Pour cela vous devez faire fabriquer les CD, vinyles ou autres supports.

Il est nécessaire de demander une autorisation de reproduction à la SDRM (Société pour l’administration du droit de reproduction mécanique). Cette autorisation est obligatoire : vous ne pourrez commander la fabrication de votre support à une société de pressage sans cette autorisation.

Si les œuvres que vous avez enregistrées et que vous souhaitez fixer sur un support sont déposées auprès de la Sacem, cette autorisation vous sera délivrée par la SDRM contre le versement d’un droit de pressage calculé sur la durée et le nombre des œuvres enregistrées, le nombre de supports fabriqués et le prix de vente.

Le site de la SDRM
Liste de contacts de presseurs disponible dans L’Officiel de la musique ou sur le Woffi

La société de pressage vous livre un "produit" fini : elle duplique la musique sur un support, elle imprime les jaquettes, les pochettes et le livret, elle met sous boîtier et sous blister, etc. Il est donc nécessaire de livrer tous les documents permettant de fabriquer un album prêt à la vente (photos, textes, dessins…) comportant les mentions légales obligatoires :
- (P) suivi de l’année de publication et du nom du producteur ;
- © suivi de l’année de publication et du nom du propriétaire des œuvres graphiques ;
- un code ISRC.

CHRONIQUE RADIO - N’oubliez pas le code ISRC !
FICHE PRATIQUE - Les sociétés civiles de production discographique

Afin de pouvoir diffuser et vendre votre musique sur le web, vous devrez la mettre sous format numérique. Vous pouvez ensuite la mettre en ligne sur votre site ou contacter un distributeur numérique - certains sont spécialisés dans les services à l’autoproduction - qui s’occupe de mettre aux normes et dupliquer les fichiers numériques.
À noter : la perception du droit de pressage par la SDRM est calculée sur les ventes sur les plateformes. La demande d’autorisation et la perception sont gérées par le distributeur en ligne.

FAQ - Comment trouver une distribution ?
Liste de contacts de distributeurs dans L’Officiel de la musique ou sur le Woffi

Le dépôt légal

À noter qu’il est obligatoire d’envoyer deux exemplaires de votre album ou de le déposer en ligne auprès du service du dépôt légal (géré par le service audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France).

Le site du dépôt légal de la BNF


CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.