L’ÉVOLUTION DES COMPORTEMENTS À L’ÈRE NUMÉRIQUE

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 17 juillet 2014

Le 10 juillet, l’Irma a organisé un débat sur l’impact du virage numérique sur les comportements et les usages et dans la construction des goûts musicaux. Tenu dans le cadre de Pop Mind à Castres, ce débat a réuni en tribune des chercheurs et chargés d’études devant plus d’une centaine de professionnels. Le podcast audio de la rencontre est disponible.

La première édition de Pop Mind, qui fait suite aux rencontres annuelles de la Fédélima, a eu lieu à Castres du 9 au 11 juillet et a été un succès tant au niveau du contenu des conférences et ateliers qu’en terme de rassemblement professionnel (près de 500 personnes et 150 structures présentes).

Devant un parterre d’acteurs venant principalement du spectacle et de l’accompagnement, l’Irma tenait à mettre en place un débat englobant l’ensemble des usages et des comportements face au numérique : comment la généralisation des outils numériques contribue-t-elle à changer les constructions culturelles ? Comment les écrans, les réseaux, la prescription… modifient l’accès et le rapport aux œuvres, voire à sa propre pratique de création ?

Pour évoquer ces questions, le journaliste Philippe Astor (Electron libre, Haut parleur…), les chercheurs François Ribac (sociologue, maître de conférences à l’Université de Dijon/Laboratoire Cimeos) et Thibault Christophe (doctorant-enseignant en sciences de l’information et de la communication à l’université de Toulouse/associé au labo Musimorphose) ainsi que Florence Icard (Chargée de mission études au Département Recherche, Etudes et Veille (Drev) de l’Hadopi) ont débattu ensemble pendant près d’une heure et demi avant d’échanger avec la salle sur le sujet.

JPEG - 19.2 ko
Florence ICARD (Hadopi), Thibault CHRISTOPHE (Musimorphose), Philippe ASTOR (journaliste), François RIBAC (Cimeos) et Gilles CASTAGNAC (Irma)

Cette conférence a ainsi permis à l’Hadopi de présenter le résultat des études menées par le Drev, notamment sur les dépenses culturelles des internautes français qui consacrent en moyenne 16€/mois à la musique (l’achat de place de concerts étant le premier poste de dépenses avant l’achat de CD, téléchargement ou abonnement streaming), les consommateurs de musique dépensant en moyenne 47€/mois à ce type d’achats.

Thibault Christophe a présenté les travaux de recherche de Musimorphose, laboratoire qui s’intéresse aux comportements des 13-18 ans pour qui l’écoute musicale est un geste quotidien, qu’il s’agisse de nouveautés ou de "la musique des parents", et pour qui la recommandation passe toujours par le bouche à oreilles et de plus en plus par les réseaux sociaux…

François Ribac, à la fois compositeur et sociologue, auteur de l’ouvrage L’Avaleur de rock, a tenu de son côté un point de vue contrasté. Constatant l’évolution des pratiques et des comportements, il n’en conclut pas moins que que "ce n’est pas le numérique qui transforme les usages", mais qu’avec le numérique, tout une série d’usages ont transformé la technique en outils.

Animé par Philippe Astor, le débat s’est également orienté sur l’analyse des nouveaux phénomènes de prescription, où la presse joue un rôle de moins en moins prégnant au profit de prescripteurs/amateurs qui ne sont pas rémunérés pour cette tâche. Tout cela conduit selon lui à une "atomisation" de la prescription face à un choix pléthorique, et où la chronologie des médias tend à disparaître derrière la nécessité pour un artiste de sortir du lot en animant au quotidien sa communauté.

Afin de revenir plus en détails sur l’ensemble de ces sujets, le débat a été enregistré. Un podcast audio est disponible sur le site du Pop Mind.

Le sujet du focus IrmACTU de septembre 2014 est également consacré à ce thème qu’il poursuit et approfondit.

L’Irma reçoit le soutien de ...

  • Fonds pour la Création Musicale
  • Société pour l’Administration des Droits des Artistes Musiciens Interprètes
  • Centre national de la chanson, des variétés et du jazz
  • Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique
  • Société civile des Producteurs de Phonogrammes en France

Partenaires : l’Irma est associé à ...

  • Conférence permanente des directeurs de centre d’information et de ressources du domaine culturel

Venir à l'Irma

22 rue Soleillet
75980 Paris cedex 20
France

Tél. : +33 (0)1.43.15.11.11
Fax : +33 (0)1.43.15.11.10

www.irma.asso.fr