IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Jean Philippe Quignon : les Vieilles Charrues en deuil

Voir aussi...

Publié le lundi 10 septembre 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Hommage

Jean Philippe Quignon : les Vieilles Charrues en deuil

Son nom était indissociable du plus grand festival de France. Jean-Philippe Quignon, coprésident et coprogrammateur du festival des Vieilles Charrues de Carhaix, est décédé, après un long combat contre la maladie.

Le pays morlaisien, la Bretagne, et au-delà tous les adeptes de festival et de musiques actuelles sont en deuil depuis l’annonce du décès de Jean-Philippe Quignon, à l’âge de 51 ans. Entré au journal Le Télégramme en 1993, il fut ensuite nommé chef de rédaction à Guingamp en 1995, puis chef de rédaction à Morlaix en 1998, poste qu’il occupa jusqu’en 2010, au début de sa maladie.

Passionné de musique, il fut sollicité par les Vieilles Charrues pour le poste de programmateur. Il fut également programmateur de 1987 à 1992 du festival Tamaris, lancé d’abord à Carantec, dans son village, puis à Morlaix. Son expérience des paris fous et son savoir-faire ont bénéficié aux Vieilles Charrues dès son arrivée. Il en était à la fois le coprésident (avec Jean-Luc Martin) et le coprogrammateur (avec Jean-Jacques Toux, ainsi que Jeanne Rucet depuis 2010).

Cet été encore, il était au côté des 5 000 bénévoles pour participer au festival. Nul doute que la prochaine édition des Vieilles Charrues saura lui rendre un hommage à la hauteur de ce que le plus grand festival de France (en nombre d’entrées) et la communauté des festivaliers lui doit.

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ARTISTES, ACCOMPAGNEMENT ET PROFESSIONNALISATION

Entrer (et rester) dans la carrière en 2015 - Reconfiguration de l’écosystème musical, difficultés des labels, montée en puissance de l’autoproduction, révolution numérique et des moyens de communication…Etre artiste en 2015, ce n’est plus se contenter d’une simple proposition artistique, c’est aussi assumer une partie de son développement. Plus nombreux,, mieux formés, mieux équipés, les artistes d’aujourd’hui ont à leur disposition tous les leviers pour entrer dans la carrière. Mais encore faut-il y rester… La filière en général et les dispositifs d’accompagnement et les structures de formation en particulier, ont suivi cette évolution et tentent d’apporter des réponses à ces nouveaux besoins.
>> Lire la suite

Interviews
"C’est l’accompagnement à la professionnalisation qui est aujourd’hui primordial"

Avec les interviews de Julien Soulié, Philippe Albaret, Emilie Yakich, Stéphane Riva et Adrien Marchand. >> Lire les interviews

Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0