Jamais sans mes metadatas

Publié le vendredi 4 juillet 2014

En 2011, l’Irma était parmi les premiers à s’interroger sur les métadonnées, et posait déjà la question d’une base de données mondiale des données relatives à la musique. Expérience musicale du consommateur, fluidification de la gestion des droits, philosophie de l’open data…, autant de sujets abordés dans cette première édition de la Musique Demain, en partenariat avec Paris Mix.

Organisées et accessibles sur des bases données, les métadatas peuvent rendre des services immenses : pour les ayants droits qui ont besoin de tracer l’utilisation qui est faite de leurs œuvres, pour le public, qui a besoin de trier, de classer, de retrouver la musique qu’il a envie d’écouter.
- Construire une grande base de données mondiale contenant toutes les données de la musique est-il envisageable ?
- Cette base pourrait-elle accessible à tous sur le principe de l’open data ?
- Qu’est-ce que cela peut apporter à l’expérience musicale ?

Pour discuter de ce sujet, Rémi Bouton a accueilli Vincent Castaignet (Groupe Musique de Cap Digital, CEO de Musicovery, consultant en ingénierie financière) et Sam Karpenia (artiste).

>> Revoir la Live conférence Jamais sans mes metadatas :

mondomix on livestream.com. Broadcast Live Free
CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.