J’ai dû rêver trop fort

Actes

Intervention de Jacques Bonniel lors des rencontres du Grand Zebrock - 6 et 7 novembre 1998

Intervention de Jacques Bonniel lors des rencontres du Grand Zebrock - 6 et 7 novembre 1998 "J’ai dû rêver trop fort… à un monde où démocratisation culturelle (favoriser l’accès du plus grand nombre aux plus hautes oeuvres de l’esprit) et démocratie culturelle (reconnaître la légitimité de la diversité et la pluralité des expressions artistiques et culturelles) loin de s’opposer terme à terme pourraient conjuguer leurs moyens et leurs finalités.

Jacques Bonniel est sociologue, responsable du DESS "développement culturel, administration culturelle" à l’université Lyon II

J’ai dû rêver trop fort… à la possibilité d’une émancipation - des groupes, catégories, classes, ethnies dominés - par la mobilisation (c’est-à -dire la mise en mouvement) des forces et des énergies bridées par la domination, effet de ces illégitimités.

J’ai dû rêver trop fort… à l’utopie d’un monde réconcilié avec lui-même et avec ses enfants"

Documents joints

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.