Histoire sociale du rock

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 17 mars 2016

Recherche

Le séminaire Histoire sociale du rock propose un cycle de plusieurs conférence avec le rock comme objet d’étude. Chercheurs, doctorants et professionnels questionneront l’histoire de ce mouvement tel qu’il s’est construit en France et à l’étranger.

Le rock est un sujet quasi absent des problématiques universitaires françaises. Pour compenser cet état de fait, le séminaire Histoire sociale du rock offre la possibilité de découvrir le rock en tant que thématique de recherche.

Sous la direction Arnaud Baubérot (CRHEC) et Florence Tamagne (IRHis et Centre d’histoire sociale du XXe siècle), plusieurs chercheurs et doctorants sont invités à aborder le rock sous des angles différents et sous des approches méthodologiques variées : musicologie, sociologie, études littéraires, sciences politiques, économie, cultural studies, gender studies, visual studies …"sans a priori".

Le cycle de conférences démarre en mars et court jusqu’en juin :
- 30 mars : Metal studies avec Gérôme Guibert et Simon Théodore
- 13 avril : Rock en méditerranée avec Marilisa Merolla et Panagnostu Anagnostou
- 4 mai : Rock alternatif avec Djemila Zeneidi et Véronique Servat
- 18 mai : Religion et rituels avec Sandra Challin et Marc Brunet
- 8 juin : Contre-cultures avec Sheyla Diniz et Eric Dehayes
- 15 juin : Stigmates avec Delphine Polvent et Karima Ramdani

Des projections de East punk memories de Lucile Chaufour seront proposées en partenariat.

>> Programme complet et détaillé <<

PDF - 260 ko