IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Hadopi : Fleur Pellerin annonce le lancement d’une concertation avant l’été

Publié le lundi 21 mai 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Numérique

Hadopi : Fleur Pellerin annonce le lancement d’une concertation avant l’été

La concertation en vue de la révision de la loi Hadopi sera lancée avant l’été et prendra "moins de six mois", a déclaré dimanche la ministre déléguée chargée des PME et de l’économie numérique, Fleur Pellerin.

C’est un des dossiers prioritaires de la nouvelle ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, et de la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti. La modification de la loi Hadopi était effectivement inscrite au programme du nouveau résident du palais de l’Elysée. Le candidat François Hollande avait annoncé qu’en cas d’élection il remplacerait la loi Hadopi par "une grande loi signant l’acte II de l’exception culturelle française", conciliant "la défense des droits des créateurs" et "un accès aux œuvres par Internet facilité et sécurisé". Ce sera donc aux deux ministres de la mettre en œuvre.

"Le président de la République l’a dit à plusieurs reprises au cours de la campagne, la loi Hadopi sera révisée dans le cadre d’un réexamen de l’acte 2 de l’exception culturelle", a indiqué Fleur Pellerin, invitée de France 3.

La concertation, qui impliquera tous les acteurs de la filière et les consommateurs, "sera lancée avant l’été, prendra le temps qu’il faudra pour écouter ce que chacun aura à dire et prendra moins de six mois" , a-t-elle précisé. "Au terme de cette concertation, on avisera sur l’avenir d’Hadopi", a ajouté Mme Pellerin.

De son côté, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a déclaré sur France Inter ce lundi matin que "le système de sanction mis en place est inefficace et négatif du point de vue du message" et que "l’Hadopi n’a pas permis de dégager de l’argent pour financer les artistes". Cependant elle n’a pas voulu préciser de calendrier. Les deux femmes, auxquelles on prête des relations peu chaleureuses, s’attacheront donc à régler le dossier Hadopi dans les mois à venir.


Fleur Pellerin est Conseillère référendaire à la Cour des comptes. Bachelière à 16 ans et diplômée de l’Essec à 21 ans, elle poursuit ses études à Sciences-Po Paris. Énarque de la promotion Averroès (1998-2000) et présidente du Club XXIe siècle de 2010 à 2012, elle fut responsable du pôle Société et Économie numérique dans l’équipe de campagne de François Hollande pour l’élection présidentielle de 2012.

Elle est, depuis le 16 mai 2012, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LA LOI DE 85
FÊTE SES 30 ANS !

L’histoire d’un outil de filière - Cette année, la loi relative aux droits d’auteur et aux droits voisins, instituant la rémunération équitable et la copie privée, fête ses 30 ans. Votée le 3 juillet 1985, elle a permis de générer plus de 5 milliards d’euros au profit des industries de la musique et de l’audiovisuel, et de leurs ayants droit. Pour célébrer la 100e édition d’Irmactu, nous vous racontons l’histoire de cette fameuse "loi Lang", qui changea pour toujours la filière musicale.

De Marc Guez à Jack Lang, 10 interviews étayent ce dossier.


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0