Frémeaux & associés en couleur.

Le Mémoire Vert (10 février 2001) sur la diffusion du patrimoine sonore lié au d

Le Mémoire Vert

propose d’améliorer les conditions de restauration et de diffusion du patrimoine sonore. Il soulève le fait que les œuvres du domaine public constituent un patrimoine commun qui doit sortir du cadre du grand commerce afin de préserver la diversité.

Le Mémoire Bleu

souligne le paradoxe entre des indépendants minoritaires sur le marché mais produisant le plus de références discographiques, et les majors représentant 97 % du marché mais une diversité moindre. Ce mémoire soulève également le problème des radios publiques dont les play-list sont davantage consacrées aux productions des majors.