Etude sur la formation à la direction des établissements culturels du spectacle vivant

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mercredi 18 octobre 2006

Rapport

Ce rapport estime que le métier de directeur dans le secteur du spectacle vivant est un métier aux contours incertains. Il décrit la "population" des directeurs, la façon dont ils sont perçus par les élus et les cadres municipaux, la difficulté d’appréhender la dimension managériale du métier, l’indécision quant aux besoins de formation et il propose la mise en place d’une formation continue.

Auteurs : GIRARD Catherine, MOUTARDE Pierre, PEBRIER Sylvie
Commandé par la Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles, Ministère de la culture et de la communication, juin 2006, 66 pages.

Sommaire

Introduction
1 - Historique de l’étude
2 - Méthodologie

I « LE METIER DE DIRECTEUR DANS LE SECTEUR DU SPECTACLE VIVANT : UN METIER AUX CONTOURS INCERTAINS

A « Le constat
1- La « population » des directeurs
a) Les textes de référence du Ministère de la Culture
b) Les directeurs au sein de ces textes
c) Les fiches métiers établies par l’ANPE et le CNFPT
d) La réflexion en cours sur l’égal accès des hommes et des femmes aux postes de responsabilité dans le domaine du spectacle vivant
2 - Les entretiens
a) Un problème d’identité vis à vis des élus et des cadres municipaux : la difficile appréhension de la dimension artistique du métier
b) Un problème d’identité au sein même de la profession : la difficile appréhension de la dimension managériale du métier
c) Les contenus artistiques du métier de directeur seraient-ils donc incompatibles avec la fonction managériale ?
d) Une certaine indécision quant aux besoins de formation
3 - L’ enquête menée par quatre étudiants de l’Institut d’études politiques de Paris dans le cadre de leur master

B « Analyse
1 - Quelle différence selon l’établissement au sein duquel s’exerce le métier de directeur ?
2 - Le besoin d’un nouveau regard sur le métier de directeur
a) Des représentations traditionnelles qui sont en crise
b) « Il ne faut pas chercher quelqu’un qui sait tout faire »
c) Une attente d’ordre symbolique du côté de l’Etat

II « UNE OFFRE DE FORMATION INADAPTEE

1- l’offre actuelle : entre formation professionnelle et formation universitaire ou de grandes écoles
2- les manques
a) La disparition de l’ANFIAC
b) Les attentes de l’Education nationale
c) Le cas de la reconversion des artistes

III « POUR UNE APPROCHE PARTAGEE DU METIER DE DIRECTEUR ET DE SON ACCES

1 « Proposer des voies d’accès au métier de directeur : hypothèses pour la mise en place d’une formation continue
a) L’accès à la formation
b) Les contenus de la formation
c) Les intervenants
d) Quelle structuration pour cette formation
e) Les parcours professionnels : la question des statuts
2 « Animer une réflexion et mettre en place une observation sur le métier de directeur

ANNEXES
Annexe 1 - Lettre de mission
Annexe 2 - Liste des personnes rencontrées
Annexe 3 « Contribution pour l’établissement d’un référentiel de compétences pour la fonction de directeur des établissements territoriaux d’enseignement artistique
Annexe 4 - Les conditions de recrutement des directeurs d’établissement artistiques et culturels
Annexe 5 - Etude réalisée par les étudiants de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris

Documents joints

CRD
Ouverture au public

- Pour la documentation : du lundi au mardi de 14h à 18h

- Pour le conseil : du lundi au mardi de 14h à 18h


Vous pouvez également nous contacter par mail

----

Pour améliorer votre recherche, l’Irma propose également une collection de fiches pratiques, et les réponses aux questions qui lui sont le plus souvent posées.

Le Centre de ressources de l’Irma propose la consultation gratuite de l’ensemble des ouvrages des éditions Irma et l’accès à de la documentation professionnelle et universitaire.. Situé au 22 rue Soleillet 75020 Paris, il est accessible du lundi au mardi de 14h à 18h.
Pour toutes demandes de documentation, contactez-nous.