États de lieux des locaux de répétition en Hauts-de-France

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le vendredi 30 septembre 2016

Territorial

Le Croma, Collectif de réflexion ouvert des musiques actuelles, a mené en 2016 une étude concernant les locaux de répétition en Région Hauts-de-France. Coordonné par le Raoul, cet état des lieux a pour objectif de permettre une vision d’ensemble de cette activité en région.

Le groupe de travail consacré à la création artistique du Croma a travaillé sur un état des lieux des locaux de répétition en Région Hauts-de-France entre mars et juin 2016. L’objectif de ce travail territorial est de mieux identifier ce secteur d’activité dans la Région et d’offrir à chaque structure la possibilité de situer son activité au niveau régional. L’états des lieux a été présenté le 23 septembre.

Cet état de lieux répertorie les locaux de répétition en fonction des départements :
- 42 structures dans le Nord
- 19 structures dans le Pas-de-Calais
- 6 structures dans l’Aisne
- 5 structures dans la Somme
- 3 structures dans l’Oise. Au total, la Région Hauts-de-France comptabilise 75 structures avec une répartition inégale sur le territoire. 59% des structures sont des associations (33 structures).

71 des 75 structures ont été soumises à l’étude et 56 d’entre elles ont répondu (taux de réponses 79%). On distingue 5 types de structures :
- 16 structures ont pour activité principale la répétition
- 14 structures ont pour activité principale la diffusion
- 12 structures sont des lieux d’accompagnement des pratiques musicales et artistiques
- 10 structures sont des lieux d’animation socioculturelle
- 4 structures sont des studios d’enregistrement.

71% des structures possèdent une activité principale autre que la répétition. Les lieux dont c’est l’activité principale représentent 152 studios de répétition, dont une structure en possédant 120.

L’accès des studios est payant dans 82% des cas. Les tarifs varient avec un tarif à l’heure entre 1 et 32€. Le tarif moyen est de 7€.

En tout, ce sont 940 groupes qui ont été recensés dans les 53 structures en mesure de les comptabiliser. En moyenne, on compte 17 groupes par structure (médiane : 12) et 4 groupes par studio (8 si on retire la structure de 120 studios de l’échantillon).

>> Consulter l’Etat des lieux