IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Entrepreneuriat culturel : Steven Hearn a remis son rapport à Aurélie Filippetti

Voir aussi...

Publié le jeudi 26 juin 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Economie

Entrepreneuriat culturel : Steven Hearn a remis son rapport à Aurélie Filippetti

Mercredi 25 juin, Steven Hearn, fondateur du groupe Scintillo, remettait à Aurélie Filippetti, à la Gaîté lyrique, son rapport sur le développement de l’entrepreneuriat culturel en France. La ministre en a profité pour répondre aux préconisations formulées.

L’auditorium de la Gaîté lyrique était plein, mercredi 25 juin, pour la remise du rapport de Steven Hearn sur l’entrepreneuriat culturel. La ministre Aurélie Filippetti était venue seule, son collègue ministre de l’Économie, du Redressement Productif et du Numérique Arnaud Montebourg ayant été retenu au Creusot par le dossier Alstom. Malgré cette absence, la locataire de la rue de Valois a d’emblée rappelé que "la culture, ce n’est pas que de l’économie, mais c’est aussi de l’économie. C’est un investissement d’avenir".

Une convention BPI-Ifcic

Steven Hearn le rappelait en introduction, la ministre lui avait demandé de faire des préconisations à budget constant : pas de niches fiscales, pas de nouvelles lignes budgétaires. L’une des principales préconisations du rapport, la création d’un outil d’aide au démarrage piloté par la BPI (Banque publique d’investissement), a été relevée par Aurélie Filippetti. Pour cette dernière "il faut commencer par soutenir l’Ifcic (Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles), pour que cet outil soit plus identifié". La BPI et l’Ifcic vont donc passer une convention, pour permettre d’expertiser les projets relevant de la culture soumis à la banque publique. Steven Hearn a, sur ce point, précisé que l’Ifcic était à ce jour tourné vers le prêt et la garantie, et pas suffisamment sur l’investissement, poste de financement identifié comme le plus important à soutenir. Mais il s’est réjoui de constater que "les choses vont désormais évoluer avec cette convention".

Une assemblée des entrepreneurs culturels

Autre annonce faite par la ministre, la création d’une assemblée des entrepreneurs culturels, sous l’égide croisée de son ministère et de Bercy. Venant répondre à la préconisation de Steven Hearn de créer une représentation des entrepreneurs du secteur, Aurélie Filippetti n’a pas précisé ce que serait cette assemblée, son rôle, son périmètre et son fonctionnement. Le rapport pointait également un déficit de communication pour les entreprises culturelles. Le développement du site www.entreprendre-culture.fr, qui recense les structures d’accompagnement sur le territoire français, a ainsi été lancé en mai dernier initiant une dynamique en ce sens.

Enfin, sur le rapport entre entreprises culturelles et Économie sociale et solidaire, la loi, actuellement en discussion au Sénat, sur l’ESS, devrait aboutir à la création d’un nouveau statut d’entreprise à même de faciliter la transition du modèle associatif vers le modèle entrepreneurial.

La cérémonie s’est achevée sur une prise de rendez-vous : dans un an, sera dressé un bilan de la mise en œuvre des préconisations.

Lire le Rapport sur le développement de l’entrepreneuriat dans le secteur culturel en France


Pour une analyse détaillée et commentée du rapport :

ENTREPRENEURIAT CULTUREL, MUTATIONS ÉCONOMIQUES ET NOUVEAUX ACTEURS
L’entrepreneur culturel est-il un entrepreneur comme les autres ?


- Lire aussi :

Entreprendre dans les industries culturelles, l’édition 2014 du guide de la DGMIC

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LE CONTRAT D’ARTISTE EN QUESTION(S)

Le SFA fait son contrat - Révolution numérique, crise du disque, recherche de nouveaux débouchés, logiques de 360, l’économie de la musique enregistrée a profondément muté ces dernières années, entrainant une évolution des métiers et des usages. Qu’en est-il de la traduction de ces changements en termes contractuels ? Le SFA (Syndicat français des artistes) a décidé de se pencher sur la question, en proposant un nouveau modèle de contrat d’artiste. Les analyses et les réactions divergent.

Avec des interviews de Jean-François Dutertre (musicien et auteur du contrat SFA), Jean-Marie Guilloux (avocat au barreau de Paris), Rodolphe Dardalhon (fondateur de Roy Music), Kent (chanteur, fondateur et trésorier de la Gam) et Philippe Couderc (président de la Felin).

>> Lire la suite


Chroniques radio

Artistes musiciens, porteurs de projet, vous souhaitez vous lancer dans le secteur musical ? Tout ce qu’il faut savoir, des conseils pratiques, les erreurs à éviter : ces chroniques sont pour vous !
Écouter les chroniques de l’Irma sur Widoobiz

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0