IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Economie de la production musicale 2012 : la France championne du streaming

Voir aussi...

Publié le jeudi 28 juin 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Musique enregistrée

Economie de la production musicale 2012 : la France championne du streaming

Le Snep a publié l’édition 2012 de l’Économie de la production musicale. Le syndicat y dresse un bilan complet de l’année 2011 : marché français, marché mondial, consommation de musique, lutte contre le piratage, musique et médias, acteurs de la distribution numérique, artistes qui ont marqué l’année.

Comme chaque année, le Syndicat national de l’édition musicale publie le bilan de l’année précédente. L’Économie de la production musicale 2012 présente les chiffres clés de l’année 2011, pour le marché français et le marché mondial. Le marché de gros de la musique enregistrée en France a représenté 617,2 millions d’euros, contre 642,3 millions en 2010, soit une baisse de 3,9%. Le marché numérique, en hausse de 25,7%, représente 110,6 millions d’euros, alors que le marché physique continue d echuter ( -11,5%, pour 412,6 millions d’euros). Le marché numérique affiche la plus forte progression du Top 5 mondial des marchés nationaux. Le numérique ne représente toujours qu’une part de marché réduite (21%), très inférieure aux autres pays, mais compense désormais à hauteur de 55 % la baisse du marché physique.

La France, championne du streaming

La France s’impose comme la championne du streaming. Il représente en effet 40 % dans le numérique (12 % aux États-Unis, 15 % au Japon et 14 % au Royaume Uni ou en Allemagne). Cette part exceptionnelle s’explique par la très forte progression de l’abonnement sur Internet (+ 197,9 %) et à celle du streaming financé par la publicité (+ 50 %, contre + 8,3 % seulement en 2010). A elle seule, la hausse globale des revenus du streaming (+ 73,6 %) a représenté l’an dernier un taux de substitution de la baisse des ventes physiques de 31,2 %, contre 16,2 % pour le téléchargement, qui ne progresse pour sa part que de 18,4 % en valeur sur un an.

Dans ce bilan de l’année 2011, le Snep présente également pour la première fois les parts de marché des différents acteurs du numérique. Sans surprise, iTunes se taille la part du lion pour le téléchargement (70,2 %), et Deezer domine largement le streaming (69 %).

Lire L’Économie de la production musicale 2012

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ARTISTES, ACCOMPAGNEMENT ET PROFESSIONNALISATION

Entrer (et rester) dans la carrière en 2015 - Reconfiguration de l’écosystème musical, difficultés des labels, montée en puissance de l’autoproduction, révolution numérique et des moyens de communication…Etre artiste en 2015, ce n’est plus se contenter d’une simple proposition artistique, c’est aussi assumer une partie de son développement. Plus nombreux,, mieux formés, mieux équipés, les artistes d’aujourd’hui ont à leur disposition tous les leviers pour entrer dans la carrière. Mais encore faut-il y rester… La filière en général et les dispositifs d’accompagnement et les structures de formation en particulier, ont suivi cette évolution et tentent d’apporter des réponses à ces nouveaux besoins.
>> Lire la suite

Interviews
"C’est l’accompagnement à la professionnalisation qui est aujourd’hui primordial"

Avec les interviews de Julien Soulié, Philippe Albaret, Emilie Yakich, Stéphane Riva et Adrien Marchand. >> Lire les interviews

Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0