Comment être signé par un producteur ?

Publié le mardi 24 février 2015

Être signé par un producteur, que ce soit un label, une maison de disques, voire une major, signifie qu’en tant qu’artiste-interprète vous signez un contrat d’enregistrement exclusif (dit contrat d’artiste) avec un producteur phonographique qui prendra à sa charge les frais de production et assurera, directement ou indirectement, la distribution des enregistrements.

CHRONIQUE RADIO - Contrat d’artiste : de la propriété aux royalties !
FOCUS - Le contrat d’artiste en question(s)

Il s’agit donc pour l’artiste de se faire connaître auprès des producteurs. Le plus simple est de leur envoyer les maquettes des enregistrements réalisés, un dossier de présentation, de les inviter aux concerts et de leur faire visiter votre site Internet… sans pour autant les harceler !

Comme pour démarcher les tourneurs ou les managers, il faut savoir être au bon endroit au bon moment. Beaucoup de producteurs/directeurs artistiques sont présents sur les tremplins, concours et scènes ouvertes locaux et nationaux. D’autres interviennent en conseil auprès des pépinières ou des résidences d’artistes. Ce sont autant d’occasions qu’ils entendent votre musique.

Liste de contacts : Irmaliste - Tremplins et dispositifs d’accompagnement ou dans L’Officiel de la musique et sur le Woffi
CHRONIQUE RADIO - Musiciens : bien choisir ses tremplins, concours et dispositifs de repérages

Autre conseil : prenez le temps de parfaire vos enregistrements et démarchez les labels dont la ligne éditoriale correspond à votre musique. Et surtout pensez à laisser vos coordonnées quand vous avez une touche et maintenez discrètement le contact.


CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.