Charte des organismes départementaux de développement territorial du spectacle vivant

Publié le lundi 30 janvier 2006

Le 11 janvier 2006, le ministre de la culture, l’association des départements de France (ADF), la fédération nationale des communes pour la culture (FNCC) et le réseau Arts vivants et départements ont signé la Charte des organismes départementaux de développement territorial du spectacle vivant. L’objectif est de rappeler les missions et les modalités d’actions de ces associations.

Depuis les années 90, les pouvoirs publics missionnent d’autres organismes que ces associations pour intervenir sur des disciplines précises ou au sein de problématiques plus globales de développement. Ce texte avait donc pour objectif de préciser le cadre et les modalités du partenariat dans ce nouveau contexte.

Par cette charte, l’Etat, les collectivités et les organismes départementaux (ADDM, ADIM, ADIAM…) rappelle la mission principale des associations départementales : mettre en relation "les différents champs de l’éducation, de la formation, de la création et de la diffusion artistique, dans la réalité et à l’échelle d’un territoire ou d’un bassin de vie en vue d’assurer un développement global". Des missions spécifiques de structuration territoriale leur sont aussi attribuées. Elles visent à développer les pratiques artistiques et culturelles (pratiques éducatives, amateurs et professionnelles) et à favoriser les relations et les parcours.

Ce texte est placé comme constituant un acte de référence nationale sur les finalités et les enjeux des missions confiées aux organismes départementaux. Il propose d’être un "socle" adaptable aux spécificités et aux initiatives locales, laisse ainsi toute latitude aux négociations contractuelles.

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.