IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > CNM : quand les TPE de la musique parlent de concert

Publié le mardi 19 juin 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Politique culturelle

CNM : quand les TPE de la musique parlent de concert

Dans une tribune parue le 13 juin dans le journal Le Monde, CD1D, la Felin, le SMA et la Ferarock appelaient le gouvernement à relancer la dynamique de refondation de la filière musicale. Cette tribune devient un appel aux structures indépendantes à se regrouper et échanger afin de construire des réponses innovantes aux profondes mutations du secteur.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

"CNM : quand les TPE de la musique parlent de concert

Le 13 juin, quatre organisations (CD1D, la Felin, la Ferarock et le SMA) ont fait paraitre dans le Monde.fr une tribune intitulée : « La musique indépendante survivra t’elle au temps politique ? », dans laquelle elles interpellaient la nouvelle équipe gouvernementale sur l’urgence de relancer la dynamique de refondation de la filière musicale, déjà largement amorcée au travers de la création d’un futur CNM. Mais cette prise de parole, en réunissant des acteurs variés de la filière musicale, souhaitait également faire tomber quelques barrières corporatistes entre spectacle vivant et musiques enregistrées pour défendre une vision singulière, transversale et partagée du monde de la musique. Aujourd’hui, cette tribune devient « appel », afin d’inciter un maximum de structures indépendantes à se regrouper et échanger afin de continuer à construire, de façon collective, des réponses innovantes aux profondes mutations que connaissent nos métiers.

Nos organisations - qui représentent des milliers d’entreprises ou d’associations issues de la filière des musiques actuelles (salles de concerts, producteurs de musiques enregistrées et de spectacles, labels indépendants, centres de formation, festivals, radios) - ont en effet en commun de s’être investies depuis un an, dans les nombreux groupes de travail mis en place par l’équipe de préfiguration du CNM. Ces temps d’échanges et de réflexion ont notamment permis que nous formulions de nombreuses recommandations, en cherchant à incarner cette diversité dont on parle tant (autant en matière de musiques enregistrées que de spectacle vivant), et en rappelant régulièrement des notions essentielles comme l’intérêt général, la diversité de la création, des modèles économiques ou la place essentielle des logiques territoriales. C’est cette somme de travail que nous entendons d’abord défendre et prolonger afin qu’elle aboutisse d’ici 2013 à de nouveaux programmes d’aides à la filière.

Mais nos entreprises partagent surtout un certain nombre de valeurs et de visions qui les distinguent des acteurs dominants de la filière tout autant qu’elles forment un socle d’expériences et de visions alternatives. Elles oeuvrent depuis des années, chacune à leur façon, à la défense quotidienne de l’intérêt général et du maintien de la diversité artistique et culturelle ; Qu’elles soient à but non lucratif ou inscrivant leur projet économique dans des dynamique proches de l’ESS ou des logiques collaboratives, elles ambitionnent désormais de faire entendre plus fortement encore leurs analyses et leurs revendications en termes d’emplois, de formation, d’éducation aux musiques actuelles, d’aides au fonctionnement et aux projets."

Signer la tribune


Contacts médias :

Cédric Claquin - CD1D – 06 21 07 29 42 – ailissam@free.fr


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LA LOI DE 85
FÊTE SES 30 ANS !

L’histoire d’un outil de filière - Cette année, la loi relative aux droits d’auteur et aux droits voisins, instituant la rémunération équitable et la copie privée, fête ses 30 ans. Votée le 3 juillet 1985, elle a permis de générer plus de 5 milliards d’euros au profit des industries de la musique et de l’audiovisuel, et de leurs ayants droit. Pour célébrer la 100e édition d’Irmactu, nous vous racontons l’histoire de cette fameuse "loi Lang", qui changea pour toujours la filière musicale.

De Marc Guez à Jack Lang, 10 interviews étayent ce dossier.


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0