IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Billetterie : 6 mois de prison ferme pour le gérant de Starlight-europe

Voir aussi...

Publié le jeudi 20 septembre 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Spectacle

Billetterie : 6 mois de prison ferme pour le gérant de Starlight-europe

Alban Bennacer, gérant du site Internet de revente de billets de spectacle starlight-europe, a été condamné à 6 mois de prison ferme pour pratiques commerciales trompeuses. Le site était en liquidation judiciaire depuis début juin.

Le tribunal correctionnel de Versailles a condamné lundi 17 septembre Alban Bennacer, gérant du site Internet de revente de billets de spectacle starlight-europe, a 18 mois de prison (6 mois fermes et 1 an avec sursis) assortis d’une amende de 37 500 euros et d’une publication judiciaire, pour pratiques commerciales trompeuses.

Il est reproché à starlight-europe de ne pas avoir livré ni remboursé 1 169 places de spectacles revendues sur son site, pour un préjudice estimé à 223.542 euros. De même, des places de seconde catégorie ont été vendus comme des places de première catégorie. Suite à ces pratiques, 239 clients avaient porté plainte. Le site avait été placé en liquidation judiciaire le 7 juin dernier.

Starlight-europe n’en était pas à son premier fait d’arme. En février dernier, la cour d’appel de Paris avait interdit au site la revente de billets pour les concerts des Enfoirés à Lyon. Des tickets vendus initialement entre 43 et 65 euros s’étaient vu revendre entre 199 et 249 euros !

Pour rappel, en février dernier, une vingtaine d’artistes avaient signé une tribune dans le journal Libération pour protester contre la revente de billets au prix fort. Dans la foulée,la loi du 12 mars 2012 a permis de mettre un terme au débat relatif à la spéculation sur la revente de billets de spectacle. En effet, cette loi interdit d’avoir une activité de revente de billets de spectacles sans l’autorisation du producteur du spectacle concernés.

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

UN NOUVEAU PLAN POUR LA MUSIQUE ENREGISTRÉE

De l’urgence à la mutation - Alors que la crise perdure, la DGMIC vient de lancer un nouveau Plan en direction des petites entreprises du secteur de la musique enregistrée. Impulsé par l’urgence du sauvetage, ce dispositif s’insère dans un processus d’intervention qui s’oriente désormais vers le soutien à la mutation.

Aves des interviews de Laurence FRANCESCHINI (DGMIC), Pierre DARMON (Bonsaï music), Arthur DAGARD (Evergig), Eric JIROUX (Victorie music), Patrick FABRE (Mirozoo Lab), Benoît TREGOUET (Les Disques Entreprise) et Julien HOH (Deaf rock records)

>> Lire la suite


Chroniques radio

Artistes musiciens, porteurs de projet, vous souhaitez vous lancer dans le secteur musical ? Tout ce qu’il faut savoir, des conseils pratiques, les erreurs à éviter : ces chroniques sont pour vous !
Écouter les chroniques de l’Irma sur Widoobiz

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0