IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Bilan export : french music rocked the world in 2015

Publié le vendredi 29 janvier 2016

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
International

Bilan export : french music rocked the world in 2015

Le Bureau export de la musique vient de publier son bilan des succès à l’export pour l’année 2015. Une année une nouvelle fois remplie de beaux succès pour les artistes made in France à l’international.

Benjamin Clementine, Blick Bassy, Brigitte, Caravan Palace, Chassol, Chinese Man, Christine and The Queens, David Guetta, Ensemble Variances, Ibeyi, Jeanne Added, Lisa Simone, Louane, Major Lazer, Nicolas Godin, Rone, Selah Sue, Shai Maestro, St Germain, Stromae, The Avener, The Dø, Yael Naim, Zaz… Autant d’artistes hexagonaux qui ont marqué l’année musicale à l’international, grâce à leurs ventes d’albums ou de singles, leurs concerts et tournées export, des synchros, des partenariats avec des marques, des récompenses, ou encore d’importantes retombées médiatiques internationales.


David Guetta et Zaz en tête des ventes


Du côté des meilleures ventes d’albums, singles et vidéos réalisées à l’international en 2015, 24 certifications export ont été recensées (15 albums, 8 singles, 1 vidéo). Au sommet du podium des ventes d’albums à l’international, c’est un habitué, David Guetta, qui succède à Stromae. Son album Listen (Warner Music France), sorti en novembre 2014, est certifié Diamant à l’export en 2015, avec près de 900 000 ventes réalisées en dehors de l’hexagone, principalement aux États-Unis, en Allemagne et au Royaume-Uni. C’est le 3e album de David Guetta à atteindre le plus haut seuil de certification export après Nothing but the Beat en 2011 et One Love en 2010. Habituée également des récompenses à l’export, Zaz récolte, quant à elle, une certification export Triple Platine pour son album Paris (Warner Music France), avec plus de 320 000 exemplaires écoulés à l’international. De L’Argentine au Japon, en passant par l’Allemagne, l’Europe de l’Est ou encore le Canada, Paris s’est classé dans les charts de 25 pays, essentiellement non-francophones.

Suivent les albums de quatre autres artistes féminines : Indila, Imany, Carla Bruni et Louane. Pour compléter ces résultats, 9 albums atteignent le seuil de certification Or à l’export (plus de 50 000 ventes) : Kendji de Kendji Girac (Universal Music France), The Wanderings Of The Avener de The Avener (Universal Music France), Chaleur Humaine de Christine and the Queen (Because Music), Outrun de Kavinsky (Universal Music France), Les Feux d’Artifice de Calogero (Universal Music France), The Changing Lights de Stacey Kent (Warner Music France), Reason de Selah Sue (Because Music), At Least For Now de Benjamin Clementine (Universal Music France), et enfin Monkey Me de Mylène Farmer (Universal Music France).

Du côté des singles, on retrouve à nouveau David Guetta, avec trois certifications export Diamant pour ses singles Hey Mama, Dangerous et What I Did For Love, qui totalisent à eux trois plus de 5.7 millions d’exemplaires vendus à l’international. Suivent Major Lazer, The Avener, Stromae, Lilly Wood and the Prick, Tez CAdey er le spectacle musical Robin des Bois.


La french music s’exporte aussi en live et dans les médias


Nombreux sont les artistes made in France qui ont également marqué l’année 2015 grâce à des concerts ou tournées sold-out, des campagnes promotionnelles internationales et retombées médias importantes, des synchros… Parmi eux, Ibeyi, programmées dans 11 festivals européens après leur showcase à Eurosonic, avec une tournée sold-out de 27 dates aux États-Unis et une présence remarquée à SXSW et au SummerStage, une tournée UK sold-out, et campagne pub affichage et TV Apple Music. Se sont également illustrés Brigitte, St Germain, Blick Bassy ou encore Chassol, Caravan Palace, Jeanne Added, Rone…


Le bilan 2015 à l’export :
Ils ont marqué l’année 2015 à l’international


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ENQUÊTE "STARTUPS DE LA MUSIQUE" 2016

À l’occasion du Midem, l’Irma dévoile la première enquête sur les startups intervenant dans le secteur musical. Activités, financement, emploi, profil des fondateurs, un panorama chiffré de ces entreprises innovantes qui viennent redessiner les contours de l’écosystème musical. Pour compléter cette enquête, un Annuaire de ces 250 startups de la musique sera également publié.
En avant-première, voici quelques extraits de cette enquête qui sera dévoilée le 3 juin.

>> Lire l’article


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0