IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Bandsquare : le live collaboratif et insolite

Publié le lundi 15 décembre 2014

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Starting blocks

Bandsquare : le live collaboratif et insolite

#live #financement #participatif #expérience #Artist2Fans #marketing

Pour lancer les Starting Blocks, nous avons rencontré Chloé Julien, la fondatrice de BandSquare, plateforme de services direct to fan participatifs pour le spectacle vivant. Elle nous présente son projet et ses idées sur la « nouvelle façon de vivre le live ».

À partir de ce mois-ci, l’Irma lance une nouvelle rubrique : Starting-blocks ! À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting Blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique !


#live #financement #participatif #expérience #Artist2Fans #marketing

Site web - Répertoire Irma


C’est dans dans l’open space qu’elle partage avec d’autres structures de l’innovation numérique dans le centre de Paris que Chloé Julien nous reçoit pour nous présenter Bandsquare. En ligne depuis plus d’un an, la plateforme fait partie de ces défricheurs qui pensent que le développement du collaboratif peut être accentué dans le live, en particulier à l’heure où les fanbases sont accessibles et monétisables.

Après une formation en stratégie et un poste en stratégie digitale au siège d’Universal Music Global à Londres, Chloé Julien développe un premier prototype pour mettre en relation salles et artistes, et proposer des préventes aux publics pour le pré-financement de concerts. On est alors en 2013 : « ce n’était pas un proto très évolué mais il a quand même permis un premier concert participatif aux Disquaires ». En peu de temps, grâce à son réseau, Chloé parvient à inscrire jusqu’à 300 artistes, devenant en quelques mois la « deuxième plus grande communauté en ligne de jazz et soul de France », avec plus de 22 000 fans.

Les choses s’accélèrent ensuite. En 2013 toujours, BandSquare fait partie du casting de la saison 5 du Camping, l’incubateur parisien, le temps d’expérimenter sur 10 concerts. L’accompagnement se poursuit ensuite à Palo Alto en Californie, dans l’incubateur Blackbox Connect de Google Venture. Chloé y rencontre des startups américaines, des managers et des directeurs de radio, et apprend auprès d’eux pour construire son projet. Dès son retour en France, nouvel encouragement : BandSquare fait partie de la sélection des « 101 projets », lancée par Jacques-Antoine Granjon (Vente-privée.com), Xavier Niel (Free) et Marc Simoncini (Meetic). Au terme d’un exercice peu évident (1 minute de pitch avec 1 seul slide), la startup décroche le Coup de Cœur du jury et le prix de 25 000 €, vite investi dans le développement de la nouvelle plateforme.

Augmenter le live grâce aux fanbases

La recette de la jeune pousse réside désormais dans un assemblage subtil de participatif, de relations artists-to-fans et de stratégies marketing soutenues par l’analyse des feedbacks utilisateurs. Sur le modèle du crowdfunding d’une part, les professionnels du spectacle peuvent mettre en ligne des dates et des lieux pour faire des concerts auxquels les publics utilisateurs peuvent s’engager. Lorsqu’un projet de concert atteint l’objectif qu’ils ont fixé, les achats de places deviennent définitifs et le concert peut être monté. En revanche, si la proposition n’atteint pas son objectif, les places sont tout bonnement retirées du marché, les "pré-achats" déjà réalisés par les publics annulés. BandSquare se distingue des opérateurs de la billetterie, et se présente plutôt comme un nouvel intermédiaire, un « apporteur d’affaires ». Avec ce service, elle permet aux pros de réduire les risques financiers liés à la production et à l’organisation de concerts, d’engager les fans au financement, et par là-même d’améliorer la promotion des artistes inscrits grâce à ce nouveau mode de consommation et de mesures d’audience.

Par ailleurs, un second service incite les pros à innover constamment au travers d’ « expériences live uniques et insolites ». Dans cet espace de création, ils peuvent laisser libre court à leurs idées et surprendre leurs publics. Certains ont notamment réalisé des concerts privés, dans la voiture des fans en se rendant à leur travail ou chez eux au réveil, d’autres ont invité des fans à passer une journée en studio. Ils peuvent également lancer des invitations à écouter des œuvres en avant-première. Bref, les idées ne manquent pas pour rapprocher encore plus les artistes de leurs publics !

BandSquare est enfin un service de marketing digital où l’on sait mesurer les effets des opérations lancées sur la plateforme en temps réels et au-delà d’elle, sur les réseaux sociaux. Sa fondatrice pense qu’avec les fanbases Facebook des artistes, on peut engager les fans et les convertir. Associées à sa startup, les fanbases lui permettent de « travailler l’image de l’artiste de façon collaborative »  et sont « les seules où une audience peut être captée et rassemblée autour d’expériences de live ».

La startup crée un nouveau moyen de devenir des acteurs avant et pendant le live, qu’il s’agisse des professionnels ou des publics. Loin de la figure du spectateur passif, ces derniers peuvent être en contact direct avec des artistes, vivre de nouvelles expériences et même participer à la programmation de leurs villes à partir de leur compte personnel. Comme le streaming avec la radio donc, BandSquare travaille au renouveau du monde du live en encourageant d’autres modes de consommation et d’usages de la musique, en y associant les artistes ainsi que leur entourage professionnel. Et Chloé Julien d’affirmer :« contrairement à ce que l’on entend souvent, le streaming n’est pas le seul mode innovant de consommation de la musique ! »

L’équipe de quatre personnes développe aujourd’hui l’entreprise et son réseau de partenaires. En ce moment, la plateforme se repositionne vers des artistes plus reconnus comme Tryo, FFF, IGIT, Ez3kiel, VOLO, Astonvilla, Opé Smith, Yseult, Irma et dans l’humour Kévin Razy. La solution devrait aussi s’ouvrir à d’autres disciplines comme l’humour. En effet, BandSquare prélève des commissions sur les achats réalisés sur la plateforme pour fonctionner et cherche à atteindre une masse critique grâce à la notoriété de certains projets. Néanmoins, une prochaine étape du développement de la plateforme devrait passer par le déploiement du service en SaaS (Software as a Service) avec un back office qui permet aux professionnels de gérer leurs propres campagnes et également d’étendre le service à des artistes moins connus. La startup progresse et pourrait même être aujourd’hui autant approchée par des entreprises traditionnelles du spectacle vivant en quête d’outillage numérique que par d’autres qui cherchent des services de live pour compléter leur offre.
Un projet à suivre…


Fabrice Jallet

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

LES CONTRATS DE LA MUSIQUE

La nouvelle édition des Contrats de la musique vient de sortir aux éditions Irma. Avec son auteur, l’avocat Pierre-Marie Bouvery, l’Irma balaye les évolutions législatives et les changements d’usages qui ont marqué ces dernières années : musique en ligne, streaming, webradios, licence, distribution, apports des conventions collectives, complexification des relations contractuelles et financières… Le monde de la musique est complexe, et la mutation numérique ne le simplifie pas. Ce guide permet d’y voir plus clair.

>> Lire l’article


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0