Baladeurs numériques : les oreilles en danger

Publié le lundi 3 mars 2008

Dossier

L’UFC-Que Choisir a réalisé des tests sur des baladeurs d’entrée de gamme. Les résultats de cette étude, dévoilés fin février 2008, révèlent que la moitié des baladeurs testés peuvent être dangereux pour l’audition.

"La musique adoucit les moeurs. Pas forcément les tympans. Surtout lorsqu’elle provient d’un baladeur numérique. Utilisés trop forts et trop longtemps, ces appareils très en vogue peuvent engendrer des pertes d’audition temporaires ou définitives, générer des sifflements ou des bourdonnements continuels (acouphènes), voire accroître la sensibilité au bruit (hyperacousie). Les jeunes, notamment, sont de plus en plus touchés".

Retrouvez le dossier sur le site de l’UFC-Que Choisir.

CONSEIL - ORIENTATION

L’IRMA propose des permanences de conseil pour les porteurs de projets musicaux.