Arts et pouvoir

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Auteur : collectif
Mots-clés : Politique culturelle -

- Article indisponible-


Le pouvoir de l’art tend à se confondre – et il ne s’agit pas ici d’une simple et gratuite antimétabole – avec l’art du pouvoir.

En un peu plus d’une décennie, le consensus culturel, c’est-à-dire la collusion attestée de l’art avec le système économique, politique et technicien qui « gère » la production industrielle des biens culturels, semble avoir mis définitivement un terme aux préten­tions « subversives », « engagées », « impliquées » ou simplement « polémiques » de ceux que l’on persiste à nommer « artistes ».
Le pouvoir de l’art, revendiqué maintes fois au cours de l’histoire, en particulier par les mouvements d’avant-garde du siècle dernier, est devenu aujourd’hui le pouvoir de ceux qui administrent l’art et assurent sa promotion, sa diffusion et sa critique sur les plans économique et institutionnel.

Éditeur : Klincksieck • Édition : novembre 2007 •

Format : 14.5 x 24 cm • Pagination : 260 pages • Langue : français

Voir aussi...

Votre panier

Infos personnelles

Non identifié

Les mots-clés les plus utilisés

Tous les mots-clés