IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Arnold Métrot nouveau président de Cd1d

Publié le lundi 19 octobre 2015

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Mouvement

Arnold Métrot nouveau président de Cd1d

Au terme de son assemblée générale annuelle du 5 octobre 2015, les membres de la fédération nationale CD1D (qui regroupe plus de 280 labels indépendants soucieux de développer de façon collective des solutions alternatives au service des artisans de la musique), ont élu Arnold Métrot comme président. Il succède à Eric Petrotto.

PNG - 66.3 ko
Arnold Métrot, nouveau président de Cd1d

Arnold Métrot est producteur et manager depuis près de 10 ans au travers de sa structure Patch Work Production. Il a produit plus d’une cinquantaine d’albums dont ceux de Soul Sindikate & Dub Trooper (Nouvelle Calédonie / meilleur album dub aux victoires du reggae), Jayadeva, Bruno Blum, Acorps de Rue ou encore Jack Simard. Il crée et programme par ailleurs régulièrement de nombreux évènements et festivals à l’image du Zion garden, devenu, en 5 ans, une des références du genre au niveau européen.

Il succède à Éric Pétrotto, président depuis la création de l’association en 2004, qui a souhaité ne pas se représenter afin de pleinement se consacrer au développement de 1D Lab, la coopérative créée en 2014 à l’initiative de Cd1d (qui en reste l’un des principaux actionnaires) et qui explore de nouveaux modèles de rémunération de la création au travers d’outils numériques.

Le nouveau bureau regroupe désormais 6 membres. Il est composé de :

- Président : Arnold Métrot (Patch Work production)
- Vice-président : Cédric Claquin (Aïlissam)
- Secrétaire : Thomas Schauer (Flower coast)
- Secrétaire adjoint : Yannick Legrain (Irfan)
- Trésorier : David Morel aka Mr Mo (Jarring effects)
- Trésorière adjointe : Marie-Caroline Phélut (La Chaudière production)

Depuis plus de 10 ans, Cd1d rassemble des producteurs et labels souhaitant mutualiser leurs forces au travers d’outils et de réflexions pour renforcer la visibilité et la rémunération des créateurs les moins exposés et les plus fragilisés par les nouveaux équilibres induits par les révolutions numériques. Cd1d a ainsi construit une (plateforme nationale de vente en ligne, qui constitue pour de nombreux labels un revenu de complément, en circuit-court. Elle a également incubé et contribué à créer 1D Lab, coopérative qui développe des projets numériques au service des créateurs indépendants, à l’image de la plateforme de streaming équitable 1D touch (www.1dtouch.com) ou de l’appli mobile Réserve déboussolée (www.reservedeboussolee.com).

La fédération anime également depuis de nombreuses années des temps professionnels de réflexion à l’occasion du MaMA, des Transmusicales, du Printemps de Bourges ou du festival d’Avignon et contribue aux tribunes trimestrielles de l’Observatoire des politiques culturelles.

Le nouveau bureau réaffirme donc les orientations historiques de Cd1d : un collectif de militants de la musique qui entend explorer de nouvelles réponses mutualisées pour défendre le soutien aux artisans de la musique, la nécessaire diversité des esthétiques artistiques, l’accès de tous à la culture, la complémentarité entre physique et numérique, la juste répartition de la valeur ou encore l’urgence de construire des modèles alternatifs face à une industrialisation croissante des secteurs créatifs.

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ENQUÊTE "STARTUPS DE LA MUSIQUE" 2016

À l’occasion du Midem, l’Irma dévoile la première enquête sur les startups intervenant dans le secteur musical. Activités, financement, emploi, profil des fondateurs, un panorama chiffré de ces entreprises innovantes qui viennent redessiner les contours de l’écosystème musical. Pour compléter cette enquête, un Annuaire de ces 250 startups de la musique sera également publié.
En avant-première, voici quelques extraits de cette enquête qui sera dévoilée le 3 juin.

>> Lire l’article


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0