IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > Alain Van der Malière nommé conseiller spécial au cabinet d’Aurélie Filippetti

Voir aussi...

Publié le mardi 19 juin 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Mouvement

Alain Van der Malière nommé conseiller spécial au cabinet d’Aurélie Filippetti

Alain Van der Malière, 72 ans, rejoint le cabinet d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, comme conseiller spécial. Il a notamment été directeur adjoint au cabinet de Catherine Tasca, au ministère de la Culture et de la Communication (2000-2002).

Alain Van der Malière a été nommé au poste de conseiller spécial auprès d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. Né en 1940, il a enseigné les lettres de 1964 à 1981. Il est ensuite nommé directeur-adjoint puis directeur de la Maison de la culture du Havre, poste qu’il occupera jusqu’en 1985. Conseiller théâtre à la DRAC Picardie (1985-1988), il dirige ensuite la DRAC Nord-Pas-de-Calais jusqu’en 1992.

Directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture (1992-1993) puis conseiller culturel d’Euralille (1994-1996), Alain Van der Malière est nommé directeur de la DRAC Ile-de-France (1998-2000). Il sera ensuite directeur du cabinet de Michel Dufour, secrétaire d’État au Patrimoine et à la décentralisation culturelle (2000-2002), tout en occupant le poste de directeur-adjoint du cabinet de Catherine Tasca, ministre de la Culture et de la Communication. En 2003-2004, il dirige la DRAC Midi-Pyrénées.

En 2004, Alain Van der Malière est nommé directeur-général adjoint chargé des secteurs culture, sport, loisirs, cadre de vie et environnement au Conseil Régional de Bretagne.

Dans le même temps, Sophie Cazès est nommée conseillère technique en charge du cinéma.

PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

ARTISTES, ACCOMPAGNEMENT ET PROFESSIONNALISATION

Entrer (et rester) dans la carrière en 2015 - Reconfiguration de l’écosystème musical, difficultés des labels, montée en puissance de l’autoproduction, révolution numérique et des moyens de communication…Etre artiste en 2015, ce n’est plus se contenter d’une simple proposition artistique, c’est aussi assumer une partie de son développement. Plus nombreux,, mieux formés, mieux équipés, les artistes d’aujourd’hui ont à leur disposition tous les leviers pour entrer dans la carrière. Mais encore faut-il y rester… La filière en général et les dispositifs d’accompagnement et les structures de formation en particulier, ont suivi cette évolution et tentent d’apporter des réponses à ces nouveaux besoins.
>> Lire la suite

Interviews
"C’est l’accompagnement à la professionnalisation qui est aujourd’hui primordial"

Avec les interviews de Julien Soulié, Philippe Albaret, Emilie Yakich, Stéphane Riva et Adrien Marchand. >> Lire les interviews

Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0