Agir ensemble contre le chômage : communiqué "Liberté pour les manifestants interpellés à Star Academy !"

Ci-dessous un extrait du communiqué du CIP Ile-De-France à propos de l’intervention d’intermittents sur le plateau de l’émission Star Academy lors de sa diffusion.
"Ce samedi 18 octobre une manifestation d’intermittents et précaires en lutte a investi le plateau de tournage de l’émission Star Academy sur TF1.
Il s’agissait d’exprimer publiquement l’exigence que soit abrogé l’agrément du protocole UNÉDIC du 26 juin dernier et que s’ouvrent de réelles négociations avec l’ensemble des concernés afin que soit mise en oeuvre une réforme garantissant des droits sociaux adaptés aux salariés à l’emploi discontinu.
"

"Lors de cette action, suite à l’intervention brutale de vigiles de la chaîne, des manifestants ont été blessés. Certains ont du être hospitalisés tandis que trois d’entre eux ont été mis en garde à vue. Un autre manifestant a été arrêté ce dimanche matin après que TF1 ait porté plainte.
Ces manifestants risquent d’être mis en cause pour « 
dégradations » et « violences ».
[…] Des sans papiers aux intermittents du spectacle, le groupe Bouygues et TF1 exploitent sans vergogne le travail des salariés précaires pour produire des objets et programmes à l’utilité et à la qualité douteuse. […]
De plus, sur cette chaîne davantage encore que sur d’autres, les mouvements sociaux sont en permanence soit ignorés soit décriés et combattus ; on y reste muet quant à la violence subie par une population en butte à l’explosion des inégalités sociales et à la précarisation.
C’est d’avoir porté là une autre parole que ces manifestants se trouvent criminalisés. De cela aussi nous sommes profondément solidaires.
"


"Le réseau des collectifs AC ! (Agir ensemble contre le chômage !), réuni à Créteil ces 18 et 19 octobre lors de ses assises nationales, déclare partager pleinement les objectifs poursuivis par ce mouvement et exige la libération des manifestants placés en garde à vue ainsi que l’abandon de toutes poursuites éventuelles à leur encontre."
Une journée nationale d’action est prévu le 30 octobre "pour de nouveaux droits sociaux et l’instauration d’un revenu garanti en Europe. "

Publié le 21 octobre 2003

Nous suivre /asso.irma /IrmACTU