Agi-Son, le Prodiss et la Sacem lancent une campagne pour la révision du décret « Son »

Publié le mercredi 5 décembre 2018

Gestion sonore

Nouvel épisode depuis l’entrée en application de la nouvelle réglementation encadrant la gestion sonore : la filière musicale lance la campagne #LiveEnDanger pour demander la révision du décret « Son ».

Le décret n°2017-1244 du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés, entré en vigueur le 1er octobre, mobilise la filière musicale.

Agi-Son, le Prodiss et la Sacem lancent la campagne #Live En Danger « afin de mobiliser les professionnels mais également le public face aux désastreuses conséquences de ce nouveau décret ». A cette fin, un kit de communication et une pétition viennent d’être mis en ligne. L’objectif ? Demander la réouverture de la concertation sur le décret et l’instauration d’une période transitoire « afin de permettre la mise au point des outils adéquats et de faciliter l’équipement des lieux de diffusion ».

Cette campagne concorde avec l’ouverture de la conférence du Centre d’information du Bruit (CidB) « Sons amplifiés : la nouvelle règlementation en scène » qui se tenait le 5 décembre à Rennes où commençaient les Trans Musicales. Elle fait suite à la rencontre « Perspectives sonores » tenue en novembre à Paris dont nous présentions le programme ainsi que des éléments de compréhension : « Le décret ’Sons amplifiés’ en débat ».


Nous suivre /asso.irma /IrmACTU