IRMA

Centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles

Connexion / inscription

Le panierVotre panier est vide

PUBLICITE
Accueil du site
Accueil du site > Actualités > Actualités professionnelles > APRDAI : suspension du CNM, "une décision raisonnable"

Publié le mardi 25 septembre 2012

 
Version imprimable de cet article Version imprimable  
Politique culturelle

APRDAI : suspension du CNM, "une décision raisonnable"

Dans un communiqué daté du 25 septembre, l’APRDAI (Association Pour le Respect des Droits des Artistes-Interprètes) qualifie de raisonnable la décision de suspendre le projet de CNM et demande l’ouverture d’une large concertation.

Communiqué


le 25 septembre 2012

Suspension du CNM : une décision raisonnable

APRDAI (Association Pour le Respect des Droits des Artistes-Interprètes) a pris note de la décision de la ministre de la Culture concernant la suspension du Centre National de la Musique.

Cette décision, dans un contexte économique difficile, paraît être raisonnable au vu du manque de financement prévu pour le bon fonctionnement de cet établissement.

Pour les artiste-interprètes, le plus important aujourd’hui est :

- de trouver des solutions au financement de la création et à la rémunération des artistes pour l’utilisation de leurs enregistrements sur Internet,

- de lutter contre la convention collective de l’édition phonographique qui organise, par le chantage au travail, la cession de tous leurs droits lors de la signature du contrat de travail,

- que l’industrie phonographique prenne conscience qu’elle est largement responsable de la situation actuelle du marché du disque et qu’elle ne peut continuer impunément à s’accaparer l’ensemble des droits liés aux exploitations du travail des créateurs et des interprètes sur Internet.

Une large concertation doit s’ouvrir sur l’avenir de la création, son financement, sur le respect et la rémunération des droits des artistes avec tous les acteurs de la filière y compris le public.

S’il est vrai que le travail du producteur a toute son importance dans la filière musicale, ce dernier n’existerait pas sans l’artiste.


APRDAI est une association d’artistes-interprètes créée en 2008 pour lutter contre la confiscation de leurs droits mis en place par la convention de l’édition phonographique.

APRDAI
12 rue Germain Pilon
75018 Paris - aprdai@gmail.com - www.aprdai.fr


PUBLICITÉ
RRS 2.0
FOCUS DU MOIS

Focus du mois

EXPORT : LA FILIÈRE SE MOBILISE AU MIDEM

L’export, un eldorado complexe - Samedi, au Midem, la filière — réunie sous sa bannière TPLM — devrait présenter son Livre blanc sur l’international. Estimé à près de 400M€ (200M€ sans les instruments), l’export de la musique française est devenu un objet de mobilisation majeur. Alors que le Bureau Export finit de définir son Plan stratégique, le métier entend bien développer ce chiffre et démultiplier la liste de ses artistes internationaux.


Starting-blocks : les startups de la musique se racontent !

À mi-mois, on lève la tête du guidon et on s’intéresse à l’innovation. Starting-blocks c’est des entreprises, des activités innovantes, et celles et ceux qui les font ! Et tout ça, dans la musique ! Chaque mois, une startup présentée en détail par leurs créateurs : parcours, produits, services, clients, business models…

>> Découvrez les startups qui font le secteur musical de demain !

Suivez l’Irma en continu !

IRMA : Centre d'information et de ressources pour les musiques actuellesInformations légalesRégie publicitaireNous contacterPlan du siteRSS 2.0