À propos du CIJ

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le jeudi 13 septembre 2007

Le Centre d’information du jazz (CIJ) a été créé en 1984 à l’initiative du Japif (Jazz action Paris-Ile-de-France) pour accueillir, conseiller et orienter les amateurs et les professionnels, musiciens et autres acteurs de la vie du jazz. En 1994, suite à la disparition du Cenam, il a rejoint le Centre d’information du rock et des variétés pour créer l’Irma. En 2014, l’Irma a dû procéder à la fermeture de ses centres d’information spécialisés par "esthétiques" en se concentrant sur le traitement transversal des ressources.

CIJ : Centre d’information du jazz

de 1995 à 2014, le CIJ a été animé par Pascal Anquetil


Au sein de l’Irma, le CIJ assurait :

INFORMATION

Collecte, traitement, mise à disposition
Le CIJ expertisait 5 000 fiches de la base de données de l’Irma, recensant les acteurs du secteur jazz, notamment les musiciens et les lieux de diffusion.

Édition
Le CIJ a réalisé l’Euro Jazz Book, l’Annuaire des lieux de diffusion du jazz en France, l’Annuaire des musiciens, agents et tourneurs de jazz en France et Jazz de France. Il participait chaque année à l’élaboration des annuaires de l’Irma, notamment L’Officiel de la musique.

Le réseau de correspondants
Le CIJ animait un réseau de 30 correspondants spécialisés, présents dans les 22 régions métropolitaines, les 4 départements d’Outre-mer, plus la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie.

Conseil
Le CIJ assurait un service gratuit de conseil, s’appuyant sur un fonds documentaire spécialisé et une veille permanente, traitant les problèmes d’insertion professionnelle, de formation, de productions artistiques, de recherches d’aides et de financement, de programmation artistique, etc.

ACTION PROFESSIONNELLE

Par ailleurs, Pascal Anquetil a été, en tant que responsable du CIJ, administrateur de nombreuses organisations du monde du jazz (Union des musiciens de jazz, Orchestre national de jazz, etc.) et a participé aux travaux de la Commission nationale du jazz.

L’Irma reçoit le soutien de ...

  • Fonds pour la Création Musicale
  • Société pour l’Administration des Droits des Artistes Musiciens Interprètes
  • Centre national de la chanson, des variétés et du jazz
  • Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique
  • Société civile des Producteurs de Phonogrammes en France

Partenaires : l’Irma est associé à ...

  • Conférence permanente des directeurs de centre d’information et de ressources du domaine culturel

Venir à l'Irma

22 rue Soleillet
75980 Paris cedex 20
France

Tél. : +33 (0)1.43.15.11.11
Fax : +33 (0)1.43.15.11.10

www.irma.asso.fr