7,3 milliards d’euros pour la Culture en 2016

Version imprimable de cet article Version imprimable  

Publié le mardi 6 octobre 2015

Politique culturelle

Le 30 septembre, la ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin a annoncé un budget en hausse de 2,7% pour 2016, après deux années successives de baisse. L’enveloppe totale est de 7,3 milliards d’euros. Le plan de soutien à l’innovation et à la transition numérique pour la musique enregistrée est pérennisé.

"Faire sauter les verrous qui pèsent sur la création" et "faire en sorte que ceux qui éprouvent un désir de culture aient la possibilité de le faire", telle est l’ambition de Fleur Pellerin, qui a présenté, le 30 septembre, le projet de loi de finances 2016 pour la culture et la communication. Après la baisse de 2013 (-4%) et 2014 (-2%), les crédits consacrés à la Culture seront en hausse de 2,7%, pour une enveloppe globale de 7,3 milliards d’euros. La répartition est la suivante :

- 3,9 milliards d’euros pour l’audiovisuel public
- 2,9 milliards d’euros pour la culture et la recherche
- 530 millions pour la presse, la diversité radiophonique, le livre et les industries culturelles.

Le montant des crédits en région augmentera de 2,2% pour atteindre 780 M€ en 2016.

Les priorités affichées par la ministre sont les jeunes, les créateurs et le numérique. La participation aux conservatoires sera ainsi en hausse de 8 millions d’euros, pour un montant total de 13,5 millions d’euros. Le soutien public à la création s’inscrit dans la continuité du projet de loi Liberté de création, architecture et patrimoine, actuellement en discussion à l’Assemblée nationale. De même, suite aux Assises de la jeune création, tenues avant l’été, le ministère financera en 2016 la création de fablabs ainsi que des résidences.

Le crédit d’impôt phonographique, qui bénéficie aux producteurs phonographiques au titre des dépenses engagées pour l’enregistrement de nouveaux talents, sera prorogé en 2016. Ce sont ainsi 11 millions d’euros qui sont consacrés au soutien des entreprises du secteur, au premier rang desquelles les PME et TPE. L’aide aux organismes de soutien à l’export des industries culturelles sera également augmentée. Les crédits consacrés au Bureau export seront augmentés de 0,5 million d’euros, pour atteindre 1,24 million d’euros.

Sur le numérique, en lien avec la musique, la ministre a annoncé la pérennisation du plan de soutien à l’innovation et à la transition numérique pour la musique enregistrée, avec un fonds dédié de 2,4 millions d’euros (+2 millions). "Nous accompagnerons aussi les petits labels de musique dans l’adaptation de leur modèle au numérique, en pérennisant le fonds de soutien à l’innovation, dont pourront aussi bénéficier les petites plateformes", a-t-elle ainsi précisé. 


Le détail du projet de loi de finances 2016 pour la Culture